Le SSP vidéo SpotXchange peut-il continuer à rester indépendant face à la consolidation du marché ?

juillet 30, 2014

advertisersmarketplaceLe SSP vidéo SpotXchange semble à la croisée des chemin. L’un des seuls acteurs indépendants encore sur le marché doit passer à la vitesse supérieure et donc très certainement envisager une introduction en bourse au risque de se faire racheter rapidement. En effet, le marché s’est transformé au cours des dernières semaine. Tout a commencé l’an dernier avec le racaht d’Adap.tv par AOL, puis c’est au tour de Facebook de faire ses emplettes et d’acquérir LiveRail. Yahoo a répondu avec un acquisition plus modeste celle de RayV. Enfin TubeMogul est entré en bourse il y a quelques jours. Il faut dire que contrairement au secteur du desktop, le marché de la vidéo est assez fermé et ne compte qu’une poignée d’acteurs qui contrôlent l’essentiel du marché. Il ne reste donc plus que SpotXchange et BrightRoll comme acteurs « indépendants ». Dans une interview à Ad Exchanger, Mike Sehan, le CEO de SpotXchange est revenu sur l’avenir du SSP. D’ailleurs, l’entreprise n’est pas qu’un SSP ni en ad server vidéo, puiqsu’elle assure aussi l’optimisation de l’inventaire le fameux yield management.

devices1A la différence du display, dans l’écosystème de la vidéo, les acheteurs font beaucoup plus de deal en direct avec les éditeurs. C’est pour cela que les place de marché privative s’y développent plus rapidement qu’ailleurs. Aujourd’hui, SpotXchange est rentable d’ailleurs l’entreprise n’a lev que 12 M$ depuis sa création il y a 5 ans. Pas mal dans le secteur du ad tech. A ce jour 65% des échanges sont opérés de façon programmatique. Le programmatique direct représente 20% des achats. L’entreprise sert prés de 5 milliards d’impressions chaque mois rien qu’aux USA. Sur la place de marché c’est 1 milliards d’enchères qui sont exécutées quotidiennement dans plus de 100 pays.

Quel va être le destin de SpotXchange : l’IPO ou un rachat par un gros poisson ?

 

 

Pierre Berendes