Les acteurs de la semaine : Yahoo, PubMatic, Rubicon, La Place Media, HiMedia, Peer39, FB Exchange, Jumptap, BlueKai, RadiumOne, AudienceScience …

décembre 2, 2012

M&A : Yahoo s’intéresse à PubMatic

Alors que Yahoo a dépensé 680 M$ en 2007 pour s’offrir Right Media, il semble que sa CEO, Marissa Mayer, n’aie pas confiance dans les équipes en place pour  vendre mieux son inventaire publicitaire. Il faut dire que l’équipe dirigeante de Right Media (Ramsey McGrory, Michael Walrath, Bill Wise et Wendi Sturgis) a quitté le navire amiral. Il faut donc un nouveau capitaine. Si la technologie de RMX n’est pas en cause,  c’est une solide équipe dirigeante dont Yahoo a besoin. La semaine dernière, nous avons fait l’échos de rumeurs autour d’un reprise en main de Rubicon. L’addition semblant trop salée, Yahoo se tournerai maintenant vers PubMatic qui comme RMX vend sa technologie aux éditeurs. Si le prix de PubMatic n’est pas un obstacle, il semble que ce soit l’équipe dirigée par Rajeev Goel qui ne fasse pas l’affaire. En bref, Yahoo voudrait s’offrir Rubicon pour le prix de PubMatic.

Plus de 12000 annonceurs via 250 trading desk pour La Place Media

Lagadère pub dévoile quelques chiffres interessants au sujet de La Place Media. Un trimestre après avoir été lancé, 12600 annonceurs et 250 trading desk ont déjà acheté sur la place de marché. La Place Media regroupe 80 sites, 28 millions de visiteurs uniques et 4 Mds d’impression.  Alors que jusqu’ici, il était peu évident de mieux cibler l’inventaire, La Place Media propose désormais d’acheter sous forme de catégorie comme la B2B, l’informations, la mode ou le divertissement.

Facebook Exchange : quelle cannibalisation avec le reste du display ?

Si est certain que l’ad-exchange de Facebook est promis à un bel avenir, il semble que son essor ne se fasse pas au détriment du reste du display RTB. Carlos Kirjner, un analyste américain de Bernstein Research estime que FBX ne prendra que 15 à 20% des impressions affichées par Facebook. Autant dire que 80% du display restera hors de l’Ad-Exchange. Ouf, les agences peuvent respirer car tout simplement la demande n’est pas (encore là). En outre Facebook fait profil bas sur le reciblage afin d’éviter de susciter l’intérêt des régulateurs américains et européens très sensible lors qu’il s’agit de données personnelles. Sur le papier le raisonnement de Carlos Kirjner tient tout à fait la route. Ce qu’il semble oublier c’est l’avantage des annonceurs à privilégier FBX : de bien meilleures performances. Alors une question : pourquoi s’en priver ?

Brand safety : Hi Media mise sur Peer39

Hi-Media annonce s’appuyer sur la solution de Peer39 qui a été racheté par le groupe américain DG an avril dernier pour plus de 12 M$. La technologie de Peer39 permet à la régie française de nouveaux ciblages sur ces campagnes RTB. Sur Hi Media Ad-eXchange, les annonceurs pourront s’appuyer sur l’analyse de Peer39 pour s’assurer de la qualités des emplacement (brand safety) où sont diffusées les campagnes. En outre, les annonceurs pourront utiliser la catégorisation de l’inventaire et de l’audience par mot clé et univers thématiques. Au final, Hi-Media attend de cette amélioration du ciblage un meilleur CPM et donc un augmentation des revenus issus des places de marché publicitaire en temps réel.

RTB Mobile : le réseau Jumptap s’associe avec BlueKai

Le réseau publicitaire mobile Jumtap  va utiliser les outils de mesure et de qualification d’audience de BlueKai afin d’améliorer le ciblage des impressions vues depuis un smartphone.  Jumptap propose plus de 14000 segments en fonction des intentions d’achats de l’internaute, de l’historique d’achat, de données socio-démographique, des centres d’intérêts ou encore du style de vie. De cette façon les campagnes mobile transitant par Jumptap devraient voir leur performances s’améliorer. Pour y parvenir, BlueKai dépose un pixel sur son réseau de publicitaire qui est comparée et l’adresse IP de l’internaute.

RadiumOne rejoint FX Exchange

Le réseau  RadiumOne est désormais connecté ä Facebook Exchange. Facebook représente 20% des pages vues sur la toile. C’est donc un formidable relais pour recibler une audience. Si plus de 400 réseaux ont fait acte de candidature, il ne sont ä ce jour qu’une vingtaine a avoir reçu le label de Facebook. RadiumOne se focalise sur le ciblage comportemental et propose aux annonceur des donnée de type « first party » à des fins d’optimisation. Le réseau déclare servir quotidiennement  25 milliards d’impression publicitaires. RadiumOne a levé 33 M$ e se proclame rentable. Prochaine étape : l’introduction en bourse fin 2013.

AudienceScience ferme son réseau et se concentre sur la technologie

Le spécialiste américain du ciblage comportemental ferme son réseau d’éditeurs. 33 employés ont été remerciés. AudienceScience qui a racheté en 2010 l’allemand Wunderloop se concentre désormais exclusivement sur la technologie. Il s’agit d’un signe clair d’une faible demande sur le marché pour les réseaux publicitaires, les acheteurs migrent leur budget sur les ad-exchanges. AudienceScience compte plus de 200 collaborateurs dans le monde.

Pierre Berendes