Les programmateurs télé peu enclins à adhérer aux places de marchés ouvertes (étude)

avril 6, 2017

Vidéo.

Les programmateurs télé semblent encore peu enclins à confier la monétisation de leur inventaire aux canaux programmatiques, d’après une étude réalisée aux États-Unis par la plateforme FreeWheel (groupe Comcast qui a acheté la SSP française Stickyads.tv l’année dernière).

Bien que le recours aux plateformes programmatiques se développe auprès des programmateurs télé premium (passant en deux ans de 3% à 7% de la totalité de leur inventaire), la part qui leur est consacrée demeure très petite comparée aux quantités attribuées par les producteurs de contenus pure players du digital (environ 27%, soit trois plus qu’en 2014), selon ce rapport sur l’état de la monétisation des vidéos en Europe et aux États-Unis, valable pour le dernier trimestre 2016.

« Bien que les programmateurs aient envie d’avoir plus de deals automatisés et basés sur les données, beaucoup sont encore réticents à exposer leurs plus précieux inventaires aux risques d’une mauvaise conformité ou d’atteinte à la brand safety, plus communs dans les place de marché ouvertes », indique le rapport.

Rapport vidéo, Freewheel.

Source: Freewheel.

Il est important de noter qu’après une tendance où la télé se faisait fortement concurrencer par des plateformes de contenu vidéo diffusé sur le desktop puis par le mobile, c’est à nouveau le grand écran – certes désormais dans le cadre des boxes, d’applications ou d’une diffusion smart via des connexions sur Internet – qui attire le plus les utilisateurs pour la consommation de contenu vidéo.

Rapport vidéo Freewheel.

Source: Freewheel.

Et ce phénomène est accompagné d’une relative réduction du nombre de publicités diffusées au sein de contenus de plus longue durée, qu’ils soient à la demande ou en direct. On observe également une plus forte attention au phénomène de saturation vis-à-vis de la publicité, illustrée par l’adoption de logiciels bloqueurs de publicité, indique Freewheel.

Plus de détails ici.

LUL

(Images : Shutterstock ; FreeWheel pour les schémas.)