Les tendances du marché mondial des applications mobiles

avril 14, 2017

Les dépenses des mobinautes sur les app stores devront atteindre au minimum 139 milliards de dollars d’ici 2021, année où le nombre de téléchargements dans le monde dépassera la barre des 352 milliards. Ces chiffres, dévoilés par App Annie, plateforme de données et d’analyses spécialisée dans l’économie in-app, reflètent uniquement les dépenses engagées via les app stores.

En 2016, par exemple, 81% de ces montants étaient générés par les applications de jeux. La plupart des applications en dehors de la catégorie jeux sont téléchargées gratuitement, leur monétisation se faisant grâce au commerce et/ou la publicité. Dans ce cas, ces recettes ne sont pas prises en compte dans les calculs des tendances du marché réalisés par App Annie. En revanche, les revenus générés par les applications de streaming de contenus média, d’actualités et de rencontres sont quant à eux intégrés. Cette catégorie d’applications devra se développer à une plus forte allure encore que celle des jeux, à environ 25% par an d’ici 2021, d’après App Annie.

Etude App Annie.

Source: App Annie.

Toujours d’après ces projections, les revenus sont et resteront concentrés dans les marchés les plus matures et importants, à savoir la Chine, les États-Unis, le Japon, la Corée du Sud et le Royaume-Uni. A eux seules, ces cinq pays concentrent 75% du revenu global, ce qui s’intensifiera pour représenter 85% du gâteau en 2021. Si la concentration des revenus ne fait que s’accentuer, le nombre de téléchargements sera beaucoup plus distribué à travers d’autres pays.

Etude App Annie.

Source: App Annie.

C’est ce qu’amène App Annie à formuler la recommandation suivante : les éditeurs d’applications monétisées via les app stores doivent continuer d’investir dans les marchés matures « puisque ces derniers vont continuer d’enregistrer une croissance considérable des dépenses dans les app stores par appareil ». Quant aux éditeurs d’applications des secteurs des médias, des infos et des rencontres, il est conseillé d’embrasser davantage des modèles d’abonnement.

Plus de détails, des données et de recommandations ici.

Luciana Uchôa-Lefebvre

(Images: Shutterstock et App Annie.)