L’IAB souhaite simplifier les différents standards de l’industrie dans un contexte de cross-screen

juin 19, 2014

IAB-Logo_Squared_jpg_280x280_crop_q95Les consommateurs deviennent multi-écrans et les marques veulent les suivre. Les conceptions de campagnes font de plus en plus appel à différentes techniques et environnements à la fois : de la vidéo dans des applications, de la vidéo avec une expérience interactive, une pub qui tourne aussi bien sur le web qu’au sein d’une application, du rich media un peu partout…. Or, il faut aussi que les technologies, les méthodes et les capacités opérationnelles suivent et s’y adaptent et que les façons de procéder soient à peu près les mêmes partout pour que les « machines » parlent entre elles. C’est ce qui tente d’expliquer l’Interactive Advertising Bureau (IAB) lors d’un récent communiqué (lire ici) dans lequel l’organisme annonce vouloir réfléchir à une convergence des différents standards existants pour rendre viable des « cross-plateformes ».

« Quand des publicités rich media sont servies, le contenu donné à l’écran d’un appareil quel qu’il soit nécessite une ligne de communication avec les système qui héberge ce contenu. Cette communication diffère selon les différents systèmes. Pour tourner une vidéo, le lecteur doit être à même de comprendre et mettre en œuvre la demande de la publicité. Pour les environnements in-app sur mobile, l’application doit être programmée pour reconnaître les sollicitations de la publicité », explique l’IAB. Même chose pour la page web d’un site. Le contenant et le contenu se parlent entre eux.

multi-screenLe souci est que les standards existants ont été en quelque sorte bâtis en silos, de façon séparé, par environnement, ce qui correspondait à la naissance et au développement de l’industrie de la publicité sur mobile. Or, il n’y a pas vraiment de standard prévu lorsqu’il s’agit de mélanger un peu tout ça. Et pour des raisons de coût, il est beaucoup plus souhaitable de pouvoir mettre en place une seule publicité vidéo qui puisse fonctionner aussi bien au sein d’une application, que dans une page web, ou sous du rich media.

Plateforme commune avec du HTML 5

Face à ces nouveaux besoins, l’IAB déclare que « une approche d’une cross-plateforme commune devient possible dans la mesure où la technologie sous-jacente à la réalisation de ces trois types de publicités est en train de converger rapidement vers un standard web commun, le HTML5 ».

Il existe aujourd’hui 3 classes de normes ou spécifications techniques : le VPAID (Video Player Ad Interface Definition) qui permet d’ajouter des éléments interactifs à une vidéo ; le MRAID (Mobile Rich media Ad Interface Definition) qui permet de créer des publicités interactives au sein d’applications mobiles et le Safeframe, une technologie qui simplifierait la mise au point de publicités rich media pour des pages web.

« En allant de l’avant, nous pouvons travailler afin d’unifier les espaces de noms, interfaces et méthodologies au sein d’un seul et même contenant. Tandis que les spécifications sous-jacentes seraient évidemment différentes, les fonctionnalités principales de la publicité seraient les mêmes, de façon à ce que les développeurs puissent bâtir une seule création à même d’être déployée dans tous les environnements », affirme Sean Snier (Yahoo) co-président de l’initiative SafeFrame de l’IAB.

L’objectif est louable, mais le chemin sera long car le processus n’est pas simple. L’IAB se montre ouverte à tous vos commentaires. Cliquez ici pour lire l’intégralité du document.

LUL