LinkedIn compte devenir une source incontournable de données professionnelles qualifiées

janvier 13, 2015

linkedin-finalLinkedIn continue son développement vers plus de monétisation et s’affirme comme une source de plus en plus incontournable de données 1st party de profils professionnels pour les ventes de ses clients tous azimuts. Le réseau social aurait le projet de rendre des leads de son réseau social encore plus mesurables et quantifiables partout dans le web et permettre une vision encore plus approfondie des conversions, et ce dans l’année, selon ce que rapporte adexchanger (ici) de l’intervention de Penry Price, VP de ventes globales et solutions marketing à LinkedIn, lors d’une récente conférence à New York.

Le réseau propose déjà quantité d’outils de campagnes publicitaires, notamment sous forme de publicité native, fort de sa base d’environ 300 millions de membres partout dans le monde (et 8 millions en France) et surtout de deux récentes évolutions : l’achat de Bizo cet été, place de marché de la data s’appuyant sur les profils de 120 millions de professionnels, et la mise en place d’une plateforme en SaaS de prospection et vente en ligne par des équipes commerciales sur le mode social. Le réseau est en outre intégré à différentes plateformes « partenaires » (devrait-on dire concurrentes ?) de management de données CRM, comme celle de salesforce.com.

linkedinToute la force de l’offre de LinkedIn est dans la qualification de ses membres : le réseau sait beaucoup sur chacun d’entre nous et tout est à jour. « Le contexte est très différent pour le voyage quand je suis au travail ou bien quand je suis en famille et LinkedIn le sait parce qu’il sait où j’habite et où je travaille », analyse sur adexchanger le SVP de stratégie de l’agence de marketing cross canal StrongView. Le réseau travaillerait en partenariat avec BlueKai pour rendre ses données encore plus actionnables. « Nous souhaitons venir avec des analyses vraiment intelligentes pour aider une marque à définir ses calendriers rédactionnels et le ‘comment dois-je parler avec des exécutifs ou des décideurs de l’IT dans une région donnée’. Cela aiderait dans leur stratégie au sujet du type de contenu qu’ils doivent développer », Price a affirmé.

Wait and see.

Lire ici l’article d’adexchanger.

 

LUL