L'inventaire du jeu Angry Birds (Rovio Entertainement) arrive en mode programmatique

septembre 1, 2014

Angry birds 1Non seulement ils ont déjà une place de marché privative fonctionnant en RTB, comme désormais ils testent une solution permettant aux marques de négocier des placements directs, exécutés de manière automatisée. Le créateur de la série Angry Birds (jeux vidéo et dessins animés en ligne et sur télé connectée), l’éditeur finnois Rovio Entertainement, a très vite adopté le programmatique. Et pour cause : propulsé par le succès de ses oiseaux, Rovio Entertainement enregistre aujourd’hui 2 milliards de téléchargements pour ses jeux, un inventaire de vidéos Angry Birds sur desktop et mobile avec 250 millions de visiteurs uniques par mois, 1,5 milliards de vidéos vues sur Youtube…

La solution mettra de l’inventaire mobile vidéo et jeux à disposition des annonceurs, qui choisiront et décideront avec les équipes de vente le prix (sur une base CPM), les emplacements etc. Mais l’exécution de la campagne sera automatisée. Avec cette solution de vente directe avec exécution programmatique pour mobile, l’éditeur semble se mettre au timing des grandes marques et annonceurs globaux, qui font migrer leurs budgets vers le marketing automatisé. Plus encore, il anticipe leur virage vers le mobile.

Angry birds 2« Si vous parlez avec des marques comme Procter & Gamble et Kellogg’s, ils ont déjà affirmé publiquement qu’ils sont en train de migrer une partie considérable de leurs budgets vers le programmatique. Je pense que ce sera à peine un petit peu plus long sur le mobile, mais dès l’année prochaine on pourra le vérifier », affirme Michele Tobin, vice-président de partenariat marques et publicité de Rovio, à The Drum (pour en savoir plus sur cette stratégie de Procter & Gamble, lire notre article ici).

Cette décision est encore une démonstration que branding et programmatique ne sont pas incompatibles, bien au contraire.

LUL