L’urgence pour l’industrie de relever le défi mobile et multiécran

avril 29, 2014

state_of_mobile_advertising_march_2012Il est pour tout de suite le changement dans la façon dont les consommateurs fournissent aux marques des informations sur leurs goûts et coutumes. Et l’industrie doit se dépêcher, si elle souhaite être à la hauteur de ce changement, car bientôt elle n’aura plus d’essence pour alimenter ses algorithmes et l’intelligence des campagnes des marques.

Le consommateur devient mobile et connecté. Il fait de plus en plus usage de sa tablette ou son smartphone, il commence à acquérir des objets intelligents. Un peu à la manière du pétrole, dont les réserves sont vouées à se réduire et à nous mener vers une situation de non-retour, les inventaires display – avec la facilité des cookies pour lire et suivre les comportements des internautes – deviendront de plus en plus réduits, voire rares.

Nous les voyons tous les jours, les chiffres parlent d’eux-mêmes : nous sommes plus souvent devant un écran mobile que les yeux tournés vers notre ordinateur de table, nombreux sont les réseaux sociaux dont les revenus sont boostées par les publicités sur mobile (voir par exemple nos articles sur les revenus des géants de l’industrie ou bien sur le comportement multiécran des consommateurs).

Il est devenu désormais donc urgent pour les marques que les marketeurs et agences puissent être aussi à l’aise sur environnement mobile qu’elles n’étaient jusqu’à présent sur le desktop. Et, plus encore qu’une logique de possibilité physique de tracking à l’intérieur de chaque environnement, il leur faudra pouvoir appréhender la complexité de l’usage multiécran qui inclut des spécificités par appareil, et des milliers de nouvelles pièces d’un même puzzle. Par exemple, si je veux réaliser un achat et si j’ai le choix, je le ferai sur ma tablette, tandis que je serai peut-être plus réceptive à une pub sociale sur mon smartphone etc.

Les investissements sur la recherche et le développement de solutions vraiment effectives doivent être plus que jamais d’actualité. Car même si de nombreuses ad tech prônent déjà des solutions de ciblage multiécran et mobiles, lorsque l’on creuse auprès d’agences et trading deks on est vite frappé d’apprendre qu’aucune ne relève pas encore véritablement ce défi.

Etes-vous de cet avis ?

L.U.L.

Lire aussi cet article.