Marre des fichiers Excel : Staq lève 2M€ pour unifier le rapporting des AdOps

octobre 21, 2014

BXHtu_TIEAAWt7TStaq veut faciliter le vie des AdOps, ceux qui tradent (opèrent) vos campagnes RTB au quotidien, en proposant une solution qui unifie l’analytique des trading desk en intégrant l’information existant sur plus de 175 plate-formes différentes : ad servers, ad-exchanges, DSP, SSP, web analytique ou encore CRM. Toutes les informations sont unifiée au sein d’une seule et unique plate-forme. L’annonceur ou l’agence peuvent ainsi coopérer avec de multiples partenaires technologiques sans avoir à se soucier de l’intégration des différentes briques.

Après avoir opérée un tour d’amorçage de 1.1 M$ il y a quelques mois, le californien Staq vient de lever 2.5 M$ au près de Genacast Ventures et Core Capital.

fdc9822d4921ecdad2a280e4df9a3f3e-preview505_jpg

La jeune pousse met en avant l’utilisation des technologies best of breed qui génère un immense puzzle pour les professionnels du marketing. A terme, la vision de Staq est d’être capable de se connecter avec l’ensemble de l’écosystème de la ad tech. L’intégrateur spécialisé dans les technologies publicitaire éviter ainsi aux équipes opération d’utiliser de multiples comptes sauf que le reporting reste cantonné en silo. On atteint rapidement les limites d’Excel pour avoir une vue globale de l’ensemble des opérations. Basé sur les technologie cloud, Staq combine un OS et des connecteurs qui s’appuient sur des API avec les outils du marché.

 

Pierre Berendes

1e75b4acee2d526ba2b946e7971108c8-original

bae73cf23e949def56e7efd9019d26c3-preview505_jpg