Mesure d’audiences : comScore et Rentrak complètent leur fusion

février 3, 2016

Rentrak_open2Les entreprises américaines spécialisées en mesure d’audiences comScore et Rentrak informent qu’elles ont accompli leur fusion, initialement annoncée en septembre dernier.

Ensemble elles vont créer une plateforme de mesure sur tous les écrans dans une logique de « précision et de compréhension innovante des comportements des audiences, des marques et des consommateurs à grande échelle », indique le communiqué sur la fusion.

L’opération évaluée à $ 767,7 millions consiste à réunir les compétences en matière de mesure d’audiences sur la télévision et le cinéma de Rentrak et les solutions et technologies d’analyse et de mesure d’audiences connectées et mobiles de comScore.

Media metrix_comScoreCette fusion donne également à comScore une nouvelle dimension à sa couverture, ce qui représente un atout considérable au sein du marché de la mesure cross-device. Les chiffres annoncés sont stupéfiants : aux Etats-Unis, la nouvelle entreprise sera en capacité de mesurer les comportements des utilisateurs sur plus de 260 millions de desktops, 160 millions de téléphones mobiles, 95 millions de tablettes, 40 millions d’écrans télé, 120 millions d’appareils en VOD et 40 000 salles de cinéma… le tout représentant plus de cent millions de spectateurs. Elle aura des compétences dans 75 pays.

La mesure d’audiences aujourd’hui quitte la traditionnelle vision des panels de spectateurs évalués eu égard à un créneau ou émission pour se rapporter aux individus sur de multiples écrans. Ceci est une évolution naturelle dans un monde où tout ou presque se fait en milieu connecté, numérique. Le défi pour les entreprises de mesure et d’analyse est justement celui de savoir répercuter ces changements de comportement.

« L’industrie média ne peut plus être mesurée avec des échantillons dans des milliers de ménages ou d’individus », déclare Bill Livek, président de comScore. « Les solutions dont nos clients ont besoin doivent se baser sur des quantités considérables d’informations unifiées et actionnables qu’ils pourront utiliser à la fois en tant que monnaie et en tant que moyen pour mieux conduire leurs activités. »

Et à Magiud Abraham, co-fondateur de comScore et président du conseil d’administration, de compléter: « Lorsque vous êtes originaire d’un monde de milliers de milliards d’interactions numériques, vous pouvez comprendre ce besoin en données massives et en technologie sophistiquée. »

LUL

 

(Images : Rentrak et comScore.)