Mobile: AOL confirme son intention d’acquérir Millennial Media

septembre 3, 2015

hero-aol-aquisition-complete-850

Décidément cela ne s’arrête pas du côté d’AOL et on vous l’avait annoncé début juillet (voir notre article) : c’est au tour de Millennial Media, le spécialiste de la monétisation d’applications mobiles (65 000 à ce jour) de se faire acheter par celle qui devient une entreprise référence dans le domaine de la technologie pour la publicité en ligne. AOL l’a annoncé aujourd’hui avoir signé un accord visant à l’acquérir « à un prix de $1,75 par action ordinaire de Millennial Media ».

Millennial-Media-Helping-Top-Brands-Reach-Higher-on-MobileAutant dire que ONE, la plateforme de publicité programmatique unifiée d’AOL, tous canaux et écrans confondus, en sort très favorisée, avec l’apport « d’environ 1 milliard d’utilisateurs uniques actifs dans le monde et à de solides capacités de ciblage potentiel multi-écrans ». D’un autre côté, le marché perd encore un acteur jusqu’à présent indépendant (et fier de l’être). Cette annonce fait en plus suite à la fois à l’achat d’AOL par Verizon (lire ici), et au partenariat mondial conclu entre AOL et Microsoft, le premier se voyant confier la gestion de la vente d’inventaires de Microsoft sur display et mobile dans neuf marchés clés (lire ici).

« Alors que nous continuons d’investir dans nos plateformes et dans la technologie, l’acquisition de Millennial Media dope notre offre mobile concurrentielle sur ONE by AOL et améliore notre actuelle offre pour les éditeurs grâce à une plateforme de monétisation ‘tout compris’ pour les développeurs d’applis » a déclaré Bob Lord, Président d’AOL.

AOL_One-bisSelon le communiqué, la transaction prendra la forme d’une offre publique d’achat suivie d’une fusion, Millennial Media devenant une filiale à 100% d’AOL une fois l’opération finalisée. Toujours selon ce document, cette transaction, soumise à l’obtention des autorisations réglementaires habituelles et aux autres conditions usuelles de clôture, devrait être finalisée à l’automne prochain. Goldman, Sachs & Co. a agi à titre de conseiller financier d’AOL lors de cette transaction, et Wachtell, Lipton, Rosen & Katz a agi à titre de son conseiller juridique. LUMA Partners a agi à titre de conseiller financier de Millennial Media et Goodwin Procter LLP en tant que son conseiller juridique.

LUL