Mobile : avec Netflix et Amazon, il faut se préparer à l’ère Post TV

juin 11, 2014

TV-Spot-On parle de plus en plus de la guerre du contenu, un concept qui est à la bouche de toutes les agences, médias, annonceurs mais surtout chez les chaînes TV. En effet, l’arrivée de nouveaux entrants comme Netflix ou Amazon change la donne. La série House Of Card bouscule ainsi les habitudes de consommation et de commercialisation. N’oubliez pas que la vidéo n’est pourtant pas comme la télévision. Amazon et Netflix ne sont pas en train de s’attaquer à la TV mais ils anticipent une nouvelle ère, celle du Post TV. La télévision comme média prédominent est en train de disparaître. Pour les plus jeunes, la vidéo en ligne s’est déjà substituée à la télévision. D’ailleurs, cette dernière peut proposer tout type de service publicitaire. Il est possible de créer du contenu sur Youtube et le monétiser grâce à une audience planétaire. D’ailleurs Google a investi massivement dans des studios de production pour faciliter la création de contenu sur les chaînes Youtube. Le contenu premium existe : Netflix et Amazon proposent des séries exclusives de qualité comme l’illustre l’Emmy Award gagné par la série House of Cards.

Ainsi, la trajectoire de la vidéo sur internet est en train de se rapprocher de celle du câble. A ses débuts dans les années 1980, ce dernier était vu comme un marché de niche incapable de toucher le marché de masse, il en est de même pour la vidéo aujourd’hui. A cette époque les câblo-opérateurs ne proposaient pas les grandes chaînes généralistes mais se focalisaient sur du contenu thématique. Pour les professionnels du marketing, ce fut l’occasion de mieux cibler les consommateurs. fea-online-video-hed-2013C’est déjà le cas avec la vidéo qui est capable de toucher des millions de personnes. Ainsi, la chaîne Youtube de la bloggeuse vidéo lonelygirl15 dépasse le milliard de vues. C’est donc un marché nouveau pour les annonceurs. Ce qui est nouveau réside dans l’interactivité et la relation personnalisée et multi-directionnelle que l’on peut mettre en place.

Aujourd’hui toutes les télévisions vendues sont capables de se connecter à internet. Demain, avec les réseaux 4G et les avancées en matière de technologie de compression, l’essentiel des terminaux mobile sera capable de diffuser de la vidéo HD. Nous somme donc à l’aube d’une nouvelle transformation qui dépasse le cadre du programmatique.

Pierre Berendes