Mobile : Du blocage au ciblage publicitaire

mars 24, 2017

Du blocage au ciblage publicitaire il n’y a eu qu’un pas… L’adblocker israélien Shine n’en est plus un puisqu’il vient de changer de nom et d’activité. Shine devient Rainbow, une plateforme publicitaire sur mobile qui promeut d’offrir « une expérience publicitaire en ligne meilleure et plus sûre ».

Le pont entre ces deux facettes a priori antinomiques est bel et bien dressé: les mobinautes peuvent continuer d’opter pour Rainbow – offert par des opérateurs mobiles – en vue de bloquer de publicités, mais uniquement celles qui ne suivraient pas les standards de l’industrie fixés dans le cadre d’initiatives comme le LEAN de l’Interactive Advertising BureauPour l’utilisateur, le bénéfice apparent  d’opter pour Rainbow serait aussi de gagner en capacité de chargement de données sur son plan mobile.

Quant aux annonceurs et aux éditeurs, leurs publicités et formats doivent être soumis à l’approbation préalable de Shine, qui en ce sens met en place un modèle similaire aux « publicités acceptables » de son concurrent allemand Adblock Plus.

Shine alias Rainbow offrira aux annonceurs et aux éditeurs une solution de tracking mobile pour enregistrer les données de performance des campagnes publicitaires (visibilité et attribution), alimentée par des informations propriétaires d’opérateurs mobiles partenaires et par une base de mobinautes opt-in.

La première entreprise à proposer Rainbow à ses abonnés est l’opérateur mobile anglais Three, et ce à partir de juin prochain.

A suivre.

Sources : Campaign, Business Insider, Adexchanger, AdWeek et Venture Beat.

(Images: Shutterstock.)