Mozilla mise sur le programmatique pour mieux monétiser et qualifier son inventaire

mai 11, 2015

Mozilla_pubLa progressive marche de Mozilla vers la monétisation de son navigateur open source Firefox semble se poursuivre, du moins selon les informations révélées par nos confrères d’adexchanger. L’éditeur s’est mis à embaucher de nouveaux professionnels et a réalisé une vaste consultation d’entreprises fournisseurs de technologie publicitaire.

Mozilla1Dès janvier, Mozilla avait publié une demande d’innovation (ici) pour la création de contenu et pour de la technologie pour la publicité. Ceci lui aurait permis de se réunir avec une quinzaine d’acteurs de l’ad tech dont PubMatic, Rubicon Project, Iponweb et Adzerk. Puis, en février et en mars, elle aurait embauché des ingénieurs et un responsable de partenariats de contenu amenant à 25 son effectif pour les seuls volets de contenu et de publicité.

Le but continue d’être celui de monétiser leur inventaire sur les carreaux présentés à l’ouverture du navigateur ou lorsqu’on ouvre un nouvel onglet. Cela se fait aux nouveaux utilisateurs ou à ceux qui effacent leurs cookies contenant l’historique de navigation. Mozilla chercherait à mieux s’équiper pour enrichir le ciblage et pour mettre en place son inventaire sur les ad exchanges dont les carreaux généreraient, toujours selon des informations officieuses publiées par adexchanger, plus de 100 milliards de vues par mois.

« Nous nous réunissons avec un certain nombre d’entreprises fournisseurs de technologie pour la publicité afin de mieux comprendre leurs activités et voir si elles sont compatibles avec notre vision. Nous souhaitons développer nos initiatives de services de contenu et de cette manière évoluer vers un écosystème publicitaire qui soit respectueux de nos utilisateurs», a déclaré à adexchanger Darren Herman le vice-président de services de contenu de Mozilla.

Adapté d’Adexchanger (lire ici)

 

AM