Mozilla ouvre la porte à la publicité sur Fixefox… doucement mais surement !

février 21, 2014

header-firefoxIls avaient déjà commencé l’été dernier à proposer une réflexion autour de la mise en place d’expériences sur mesure de navigation pour les utilisateurs. Mais désormais, Mozilla annonce qu’elle va intégrer des publicités dans le démarrage du navigateur, dans le cas de la toute première fois que l’on l’utilise. Ceci est inédit dans l’histoire de ce navigateur libre dont l’objectif affiché a toujours été celui d’une fondation sans but lucratif ayant pour mission de « promouvoir l’ouverture, l’innovation et des opportunités au sein d’Internet ».

Il semblerait  ainsi que les pubs soient nécessaires pour rendre le projet durable. Ce qui est tout à fait honorable, à condition que le moteur de recherche sache bien mesurer la pression au risque de faire fuir du monde. Et, justement,  ils marchent sur des œufs pour légitimer leur choix. La façon dont cela se présente nous laisse pressentir que ce n’est que le début, et qu’il s’agit pour eux d’avancer en toute douceur pour ne pas faire peur à leur public. Et pour cause.

Mozilla1Annoncée dans le cadre de l’événement annuel de l’IAB, l’organisme fédérant l’industrie du marketing et de la publicité digitaux, la nouvelle expérience de Mozilla « Directory Tiles » affichera  des sites et du contenu « suggérés » par Mozilla lors d’une première utilisation, là où normalement sont présentées les pages visitées dans l’historique de navigation lorsque l’on veut accéder à un nouvel onglet. « Certains seront originaires de l’écosystème Mozilla, d’autres, des sites populaires dans une région géographique donnée, et certains seront du contenu sponsorisé de partenaires choisis et triés à la main pour aider Mozilla à poursuivre sa mission ». Le ton semble limpide : Mozilla a du mal à assumer clairement un choix pro publicités… Ils y vont, mais tout doucement. Et à Darren Herman, vice-président des services de contenu,  d’ajouter : « les tuiles qui seront sponsorisées le seront très clairement désignées comme telles, tout en proposant du contenu qui, nous espérons, plairont aux utilisateurs ».

Multiécran

welcome-to-sync-1024x772Mozilla vient aussi d’annoncer le lancement de  Firefox Accounts, un service auquel on s’inscrit afin d’avoir toutes ses préférences enregistrées, quel que soit l’appareil que l’on utilise pour naviguer. Firefox Accounts utilisera ainsi le nouveau Firefox Sync – en phase test pour le moment – qui permet de garder la mémoire sur toutes les spécificités de l’utilisateur (mots de passe, préférences, signets, historique de navigation…) et de les synchroniser avec tous les appareils de l’utilisateur, desktop, tablettes et smartphones. Une façon pour Mozilla de créer une méga base utilisateurs ?

Nouvelle expérience personnalisée

Nous vous parlions plus haut du fait que Mozilla avait déjà commencé l’été dernier à proposer une réflexion autour de la mise en place d’expériences sur mesure de navigation pour les utilisateurs. Il faut aussi savoir que – même pour Mozilla – l’un et l’autre vont ensemble dans le cadre d’une stratégie plus globale : l’introduction de la publicité, d’une part, la personnalisation de la navigation des utilisateurs, de l’autre.

En effet, Mozilla a lancé l’idée cet été, objet encore d’échanges avec les éditeurs et les utilisateurs, qui a été baptisée programme UP (pour User Personalization). UP devrait permettre à l’utilisateur de déterminer ses préférences et d’avoir ainsi une expérience sur mesure au sein des sites qu’il visite grâce aux tags que Mozilla aurait paramétrés au sein des sites partenaires. En faisant le matching entre les préférences de l’utilisateur – qu’il aurait consenti à donner – et les catégories disponibles au sein des sites visités, Mozilla permettrait ainsi à ce que des offres de contenu sur mesure soient optimisées en fonction de ces critères.

On pourrait imaginer qu’il s’agit d’une porte qui s’ouvre grandement aussi à la possibilité pour les éditeurs, en connaissant les préférences de ces internautes…, de leur proposer des publicités sur mesure. Oui, sauf qu’entre l’éditeur et l’internaute se trouve Mozilla, qui s’engage justement à ne pas laisser échapper l’information concernant les préférences de « ses » internautes. Certes. Mais et si Mozilla décidait de commencer à autoriser des publicités, comme elle semble vouloir le faire, ne pourrait-on pas imaginer qu’elle fasse la même chose au sein des sites que l’utilisateur va visiter ? On verra bien.

Justin Scott, responsable de produit  à Mozilla, se veut très rassurant sur ce programme de personnalisation, à tel point que cela fait déjà plus de 6 mois qu’ils ont annoncé ce projet et qu’il anime toujours des discussions pour l’échange d’idées. « Parce que c’est Firefox qui réalise le matching entre ces thèmes [des sites qui acceptent ses tags de personnalisation] et l’historique de navigation de l’utilisateur, ne laissant aucune donnée sortir de l’appareil de l’utilisateur, Firefox peut pré-sélectionner les thèmes les plus susceptibles d’intéresser l’utilisateur dans chaque site particulièrement (…) L’utilisateur garde un contrôle total sur le choix de nouveaux sujets, la suppression des préférences, ou bien pour enlever toute personnalisation pour ce site en particulier. Un indicateur lui permettra de savoir à chaque fois et à tout moment si le siteweb a été personnalisée pour lui ».

L.U.L.