Nous sommes au coeur de l’âge d’or de la vidéo sur le mobile

juillet 4, 2014

Screen Shot 2014-05-03 at 12.36.10Il y a à peine dix an, la vidéo sur le mobile n’existait pas encore. On pensait alors à des choses tout autres qu’un smartphone car ces produits n’existaient pas encore. Mais maintenant on peut dire que les temps on bien changé.

Screen Shot 2014-05-03 at 12.36.42Dans le panorama du marché de la vidéo mobile publié par Oayala il y a quelques semaines on peut s’apercevoir de l’ampleur du phénomène. Ainsi chaque mois plus de 200 millions de vidéos sont vues au travers du player d’Ooyala dans 130 pays. Or, l’utilisation se déplace de plus en plus du desktop vers les terminaux mobiles. Cela montre bien que les consommateurs sont en train de modifier leurs habitudes.

Les internautes sont de plus en plus friands d’évènements sportifs ou bien de TV en direct. La quantité de contenu disponible gratuitement ou par abonnement devient elle aussi de plus en plus importante. Nous somme donc en train de vivre au coeur de cet âge d’or. Désormais les consommateurs veulent prendre la main sur leur expérience de divertissement. Les smartphones et les tablettes y occupent une place de plus en plus importante.

Les chiffres 

Screen Shot 2014-05-03 at 12.37.26Selon une étude d’Infonetics Research, 89% des fournisseurs de services de télévision payante vont intégrer les tablettes au coeur de leur offre d’ici l’an prochain contre la moitié aujourd’hui. De son côté, ABI Research témoigne que la consommation de vidéo sur le mobile devrait passer de 12 h par mois aujourd’hui à 21 heure en 2019.

Ces prévisions mettent en avant le potentiel de croissance pour la vidéo sur le mobile. En 2012, le marché avait progressé de 160%. Avec les jeux Olympique et la Coupe du Monde, 2014 devrait connaître encore une progression. Le marché va certainement doubler d’ici 2015 et représenter 37% du total de la consommation de vidéo pour dépasser les 50% en 2016.

La technologie joue un rôle essentiel permettant d’offrir une expérience proche de celle de la télévision et ce même sur un petit écran. Alors ne l’oubliez pas, nous sommes au coeur de l’âge d’or de la vidéo sur le mobile. Profitons-en.

 

 

Pierre Berendes