Omnicom va investir plus de 100 M$ de pub sur Instagram

mars 10, 2014

michael_kors_instagram_adInstagram vient de signer son premier gros contrat avec une agence média, et l’accord est tout simplement énorme. En effet, Omnicom s’est engagé à investir plus de 100 M$ sur le site de partage de photos et de vidéos. L’annonce signifie que les utilisateurs vont commencer à voir des annonces dans leurs flux de marques qui travaillent avec Omnicom.

Omnicom et Facebook , qui a acheté Instagram pour 715 M$ en 2012 ont confirmé le partenariat, mais refusé de commenter sur ces termes. Instagram dispose d’une communauté de 150 millions d’utilisateurs actifs, avec plus de 60 % à l’extérieur des États-Unis et 55 millions de photos échangées chaque jour. « Cela ne change pas notre stratégie publicitaire, les gens vont continuer à voir un nombre limité de belles photos et vidéos qui auront été choisies par des marques qui ont déjà une forte présence sur Instagram », souligne Jim Squires, le directeur des opérations d’Instagram  dans un communiqué. « Nos équipes vont travailler main dans la main pour développer et exécuter des campagnes. C’est un nouveau chapitre passionnant et nous sommes impatients de voir le contenu créatif qui sortira de ce partenariat » .

publicis-545x328Quel impact pour les membres ?

Voilà comment cela fonctionne : une annonce publicitaire dans le flux d’un utilisateur sera contrôlée afin qu’elle reste présente pendant une période prolongée de temps, plus d’une journée. Les pubs peuvent prendre la forme d’images ou de vidéos et sont destinées à être conformes à la qualité du contenu sur Instagram. Exit donc le programmatique… du moins pour le moment. Instragram mise sur les relations en direct pour mettre en avant le côté premium. Une autre agence Starcom MediaVest Group (Publicis) est également en pourparlers avec Instagram. Rappel : Omnicom et Publicis ont l’intention de fusionner dans les prochains mois .

instagram-IconL’accord cimente et étend le modèle de la publicité testée par Instagram depuis la fin de l’année dernière, lorsque des marques américaines telles que Michael Kors, General Electric, Levi’s, Lexus et Ben & Jerry y ont affiché leurs premières publicités sous forme de photos et des vidéo. Les paramètres de ciblage se concentre uniquement sur l’âge et le sexe, des informations recueillies à partir des profils utilisateurs Instagram de Facebook.

 

Pierre Berendes