OpenX met des tags dans les sites pour prévenir la fraude et les fausses impressions

avril 20, 2015

FraudLa plateforme supply side (SSP) et ad exchange OpenX vient d’annoncer la mise en place d’une nouvelle solution de vérification de la qualité des impressions publicitaires transitant sur sa plateforme en vue de prévenir contre la fraude des fausses impressions. Elle consiste à intégrer des tags directement dans les pages de chaque éditeur conçus pour détecter une activité suspecte du navigateur.

En matière de qualité d’inventaire, il est vrai que les informations et initiatives venant d’OpenX disposent d’un certain dégrée de crédibilité puisque la plateforme est souvent classée parmi les meilleures plateformes SSP du marché par le Seller Trust Index de Pixalate. Au plus récent classement, OpenX était la plus fiable pour ce qui touche à la prévention contre la fraude.PixalateIndex_icone

Ces tags seraient à même d’identifier une activité inhabituelle du navigateur, par exemple, s’il met beaucoup plus longtemps que d’habitude à charger une page ou du contenu, signe fort d’une présence possible d’un logiciel malveillant qui serait en train de s’en servir pour générer de fausses activités sur ce même ordinateur. Pour y parvenir, OpenX mobilise différentes sources de données.

« Le fait que nos codes se trouvent directement au sein des pages des éditeurs nous permet une analyse en amont de son inventaire, bien avant que n’importe quelle solution d’analyse pré-enchères disponible à notre connaissance sur le marché du côté des acheteurs », déclare John Murphy, vice-président de qualité de la place de marché d’OpenX.

 

LUL