Original : Kwanko lance une facturation post clic au temps passé sur votre site

février 10, 2015

Kwanko change la donne des campagnes à la performance au clic en les facturant selon le temps de visite. Rien d’extraordinaire puisque presque tous les trading desks du marché ont déjà opéré ce type de campagne. Il suffit de demander à l’annonceur d’envoyer un pixel de conversion après x secondes et le tour et joué…

Il n’en demeure par moins qu’il s’agit d’une rémunération des campagnes fondée sur l’intérêt réel de l’utilisateur pour la marque, qui permet ainsi une évaluation plus juste de la performance.

Comment cela fonctionne ?

Screen Shot 2015-02-10 at 08.46.21

L’internaute clique sur une bannière et est redirigé vers un site web.

L’annonceur paye les clics en fonction du temps de présence sur son site.

“En prenant en compte la durée d’impression plutôt que le volume de clics, Clicktime introduit une nouvelle façon d’envisager une campagneau CPC» déclare Faride Amghar Directeur France de NetAffiliation. « L’objectif n’est plus de générer des clics, mais de générer de l’intérêt pour une marque et pour un site. Cette perception plus qualitative est une révolution. Et nous sommes le premier acteur du marketing à la performance à développer un tel outil ! ”. “Clicktime permet de garantir un trafic plus qualifié» commente Antony Araujo, Directeur des opérations Swelen. « Le taux de rebond d’une campagne est en moyenne de 50%, en partie à cause de l’effet “gros doigts” sur le mobile. Avec ClickTime, nous assurons aux annonceurs d’optimiser la rentabilité de leurs investissements publicitaires. Clicktime permet de garantir aux annonceurs un véritable engagement post-clic et donc un trafic plus qualifié en adéquation avec ce qu’ils recherchent, à savoir une maitrise de plus en plus forte de leur ROI. »

Screen Shot 2015-02-10 at 08.47.05CAS PRATIQUE : TOYOTA ET LA NOUVELLE YARIS

Objectifs de la campagne :

– Promouvoir le lancement de la nouvelle TOYOTA Yaris.

– Générer de l’intérêt en touchant les bonnes personnes.

Moyens mis en place :

– Une campagne d’envergure avec une diffusion de 1,65 millions d’interstitiels mobiles.

Résultats :

– 160 000 clics.

– 34 000 visites qualifiées = temps d’impression supérieur à 5s.

– Taux de conversion : 22%.

Pierre Berendes