Où en est la place de marché programmatique de Webedia ?

octobre 9, 2015

Webedia Exchange_open

La décision du groupe Webedia de concentrer la commercialisation de ses inventaires entre les mains de sa régie interne, prise à la mi-septembre (lire ici notre article), nous donne l’occasion de nous intéresser de plus près à leur plateforme de publicité programmatique, lancée tout récemment, Webedia Exchange. Nous interrogeons Sylvain Travers, VP Programmatique à Webedia.

Sylvain Travers_WebediaLe fait d’avoir mis au point votre propre SSP et lancé votre place de marché privative en mai dernier a-t-il joué un rôle déterminant dans cette décision ? Si oui, pourquoi ? Pourquoi avoir pris cette décision maintenant ?

Webedia est aujourd’hui capable d’adresser tous les canaux de vente, à la fois direct via sa propre régie intégrée, mais également programmatique, grâce à Webedia Exchange, sa propre place de marché programmatique. De ce fait, tous les éléments structurels sont réunis pour pouvoir se passer de tout acteur tiers pour la commercialisation, et ainsi mieux maîtriser nos inventaires publicitaires et leur valeur.

Pouvez-vous nous en dire deux mots sur votre offre programmatique ?

La place de marché premium Webedia Exchange a été lancée en mai dernier, et c’est la toute première place de marché publisher complète. Nous sommes aujourd’hui capables de répondre à tous les besoins des acheteurs programmatiques, en termes de display desktop & mobile et de vidéo desktop & mobile. Nous couvrons également toutes les problématiques liées à la visibilité ou encore au branding. Notre offre programmatique est segmentée en fonction des verticaux de Webedia (cinéma, gaming, cuisine, tourisme et mode) et est accessible librement en open-auction (mix possible de la position et du format et de la thématique) et en deals programmatiques (data, visibilité, etc.). Enfin, Webedia Exchange s’accompagne également d’une très forte stratégie data de la part du groupe Webedia, avec notamment une collecte de données 360° et multi-supports, nous permettant de créer des segments verticaux (cinéma, gaming, cuisine, tourisme et mode) très granulaires et inédits sur le marché.

Pouvez-vous nous faire un petit retour d’expériences sur les campagnes mises en place depuis le lancement de votre place de marché (réaction des annonceurs, campagnes effectuées, résultats obtenus etc.) ?

La place de marché Webedia Exchange a été lancée début mai 2015, et l’accueil a de suite été très positif de la part de l’ensemble des acheteurs programmatiques.

Là où notre segment de marché est toujours sujet à des problématiques d’opacité ou de fraude, Webedia a apporté une nouvelle place de marché premium, gage de transparence, de qualité et de sécurité pour tous les annonceurs.

Après 6 mois d’existence, les résultats sont très bons. Si l’on compare ces derniers à ceux générés à la même période en 2014, là où des premiers essais programmatiques ont été effectués, nous constatons une nette progression, de l’ordre de +100% à périmètre constant. Nous allons nous efforcer de poursuivre notre développement pour faire remonter le programmatique sur des budgets branding par l’intermédiaire de nouveaux produits et en achevant la construction de notre DMP.

Vous avez récemment annoncé une prise de participation minoritaire dans le trading desk Tradelab. Quel rôle aura-t-il désormais dans la monétisation de vos inventaires ?  Et pourquoi ce choix d’y prendre des parts ?
 
L’objectif premier de ce rapprochement est avant tout orienté Data. Tradelab n’interviendra pas sur la monétisation des inventaires Webedia mais sur l’exploitation de nos données verticales en dehors de Webedia. En combinant la connaissance très fine des usages des consommateurs collectés par Webedia sur ses sites thématiques (cinéma, gaming, cuisine et tourisme), les algorithmes de modélisation d’audience de Tradelab, ainsi que ses technologies d’achat et d’optimisation, les deux partenaires offrent une nouvelle résonance à l’achat programmatique permettant ainsi aux annonceurs et aux agences d’accéder à une couverture incomparable de profils qualifiés. La participation au capital intervient pour sécuriser ce montage en terme de contrôle, de suivi et de partage des résultats générés.

Webedia Exchange_bis

LUL