Pensez RTB : 89% des acheteurs attendent les derniers jours pour faire leurs achats !

février 13, 2015

idees-sorties-st-valentin-mauricie89 % des Américains attendent la dernière semaine pour acheter des cadeaux à leurs bien aimé(e)s, amis, famille et même animaux, selon l’étude Consumer Pulse de Rubicon Project. Pour la Saint-Valentin 2015, les consommateurs achètent de plus en plus en ligne, sur mobile et à la dernière minute. Même si les résultats confirment la capacité de la publicité à façonner l’intention d’achat, il apparaît que la plupart des consommateurs qui créent ce marché de 18 milliards de dollars n’ont pas encore entendu les messages des marques à cette occasion.

Plus des deux tiers (68 %) n’ont pas vu une seule publicité en ligne ou mobile, liée à la Saint-Valentin cette année. Ce qui est encore plus révélateur pour les annonceurs, est que plus de la moitié (57 %) des personnes interrogées ont déclaré qu’elles seraient susceptibles d’être influencées par des publicités en ligne et mobiles (si elles en voyaient).

Les résultats identifient six thèmes essentiels pour les experts marketing cherchant à influencer les quelques milliards de dollars restants à dépenser par les consommateurs avant la Saint-Valentin :

  • St-Valentin-coupleL’amour est universel – La Saint-Valentin est fêtée par quasiment tout le monde ; peu importe l’âge, le sexe, l’orientation sexuelle ou le statut marital : 9 personnes sur 10 prévoient de fêter l’événement.
  • L’amour à la dernière minute – 89 % prévoyaient de faire leurs achats au cours de la dernière semaine avant la Saint-Valentin, avec plus d’un tiers qui attendent jusqu’au 13 février. Les hommes font encore plus d’achats à la dernière minute que les femmes. En effet, 4 hommes sur 10 achètent le cadeau de leur partenaire le 13, voire le 14 février.
  • Les hommes aiment dépenser – Les hommes ont l’intention de dépenser plus que les femmes en cadeaux, avec 3 hommes sur 10 prévoyant de dépenser plus de 100 $ contre 2 femmes sur 10.
  • Les jeunes amours dominent – Faire des cadeaux à la Saint-Valentin est plus répandu chez les jeunes avec près de 3 personnes sur 4 entre 18 et 34 ans qui prévoient d’acheter un cadeau. La moitié des personnes de la génération Y interrogées prévoient de dépenser au moins un budget de 50 $, et un quart prévoient de dépenser plus de 100 $. Les couples mariés depuis dix ans ou plus sont ceux qui prévoient de le fêter le moins.
  • L’amour est en ligne et mobile – Un tiers des consommateurs feront leurs achats en ligne cette année, dont 1 personne sur 5 via son appareil mobile. Ceux qui achètent en ligne sont aussi plus enclins à dépenser plus de 100 $ pour un cadeau (34 %), que ceux qui achètent en magasin réel (26 %). Sans surprise, la génération Y booste les ventes en ligne avec près de la moitié qui achète en ligne (dont 1 sur 4 utilisera un appareil mobile pour faire ses achats). Ceux qui choisissent d’aller en magasin seront également fortement influencés par le contenu en ligne avec 60 % qui font des recherches en ligne avant de faire un achat (8 personnes sur 10 de la génération Y feront des recherches en ligne avant de faire un achat en magasin).
  • La publicité fonctionne – Plus de gens cette année se fient aux publicités plutôt qu’à la recommandation d’un ami pour façonner leur intention d’achat. 57 % des répondants ont été influencés dans leur achat par une publicité en ligne. Pour la génération Y, 73 % sont influencés par la publicité.

 

Pierre Berendes