Performance des campagnes : 4,6 M$ pour Pixalate qui lance une version gratuite

janvier 7, 2014

interaction_pixalatePixalate, la plateforme californienne d’analyse en temps réel des résultats et performances des campagnes publicitaires display et mobile, y compris de la fraude, vient de lever $ 4,6 Million pour son développement. Preuve que les investisseurs – ici Javelin Venture Partners a été leader – voient dans la maîtrise des campagnes par les annonceurs un marché à potentiel.

En effet, cette solution lancée en 2011, proposée en modèle SaaS, compare les performances des différents acteurs travaillant au service des annonceurs (DSP et ad-exchanges) dans le cadre d’un tableau de bord alimenté en temps réel pour ensuite délivrer à l’annonceur une stratégie d’action pour les futures campagnes digitales en temps réel.  Pixalate offre aussi des services de détection de fraudes, des robots certes, mais pas seulement, car la viewability_pixalatesolution est en mesure de vérifier si les annonceurs ne sont pas surfacturés pour chaque campagne réalisée.  Cette levée de fonds devrait servir à l’entreprise à proposer prochainement de nouveaux outils de mesure de la visibilité, de l’attribution et de la fraude.

« Les annonceurs souhaitent investir plus dans le RTB, mais ils n’osent pas par le manque de transparence au sujet des inventaires qui sont achetés », affirme le PDG de Pixalate Jalal Nasir. Pixalate affirme haut et fort que 38% de l’inventaire publicitaire digital est frauduleux (38% pour le mobile).

La plateforme est connectée, entre autres, à des DSP comme AppNexus, OpenX, RightMedia, MediaMath, Google AdSense, DoubleClick Ad Exchange, Turn et Triggit.

Dès janvier l’entreprise proposera aux agences et annonceurs une version de base gratuite.

L.U.L.