Pinterest chemine vers plus de monétisation, un pas vers un ad exchange ?

juin 9, 2014

Jonathan Shottan_PinterestLa publicité digitale bouge. Que ce soit sur mobile, vidéo et notamment sur les réseaux sociaux qui offrent de plus en plus d’outils de ciblage et de tracking d’audiences comme jamais et mieux que quiconque, les grands groupes et agences investissent des millions sur le secteur. On vous en parlait encore récemment du dernier en date, l’accord entre Omnicom et Twitter (lire ici). Et voici que l’on entend à nouveau parler d’un de ces réseaux sociaux plutôt modéré et très prudent quand il s’agit d’évoquer la publicité : Pinterest. Le réseau vient d’embaucher comme responsable produit pour la publicité Jonathan Shottan, ex-Facebook, où il pilotait Facebook Exchange et ses solutions de ciblage d’audience et de mesure des campages.

Est-ce que l’on peut imaginer une ambition du type Facebook Exchange pour Pinterest ?

Non, il n’y a pas de projets de bâtir une place de marché, selon ce que nous rapporte adexchanger en citant un représentant de Pinterest non nommé (lire ici) : « Le rôle de Shottan sera d’analyser l’impact des campagnes qui seront mises en place au sein de la plateforme. »

Pinterest_promoted-pin-kraft_0Mais il serait naïf de se contenter de cette déclaration. Il suffit de voir la douce mais certaine évolution de Pinterest vers une politique plus accrue de monétisation de son inventaire. Ce réseau de partage d’images fondé en Californie en 2009 a sur les épaules le poids lourd de répondre aux investissements considérables qu’il a levés grâce à son succès (il est utilisé par un cinquième des adultes aux Etats-Unis).

Ils ont ainsi commencé à mettre en place une stratégie de monétisation avec le lancement du concept de Promoted Pins (ou épingles promotionnelles), en septembre dernier, qui depuis très peu est en phase test avec un nombre restreint de marques aux Etats-Unis (12 au total parmi lesquelles Expedia.com, Gap, Kraft, Disney et Nestlé).

Ces pubs sont affichées au sein des fils de recherche et des catégories thématiques. « Nous maintenons ce teste restreint afin de collecter le maximum de retour possible, mais nous espérons l’ouvrir à d’autres annonceurs encore cette année », indique Joanne Bradford, responsable des partenariats.

A savoir que Jonathan Shottan a décidemment la cote car il a été, pratiquement en même temps, également nommé conseiller par la plateforme de ciblage et de tracking californienne TellApart (lire ici l’annonce).

Nous aurons certainement du nouveau d’ici peu….

LUL