Pinterest veut prouver l’impact des épingles promotionnelles et signe avec Oracle

juillet 7, 2016

Pinterest_Oracle_open

Pinterest revient sur le devant de la scène avec une étude commandée à Oracle pour démontrer l’impact sur les ventes en magasin des campagnes d’épingles sponsorisées. En parallèle, le réseau social signe un partenariat avec Oracle Data Cloud, le service d’onboarding et de gestion de données (DMP) d’Oracle, pour proposer aux marques l’analyse de l’impact de leurs campagnes sur leurs ventes en magasin.

29 campagnes diffusées sur Pinterest entre fin 2014 et début 2015 pour des marques de biens de grande consommation ont été analysées. L’étude a comparé les achats des ménages exposés aux campagnes diffusées sur Pinterest à ceux des non-exposés pour conclure que les épingles ont généré cinq fois plus de ventes incrémentales en magasin par impression que dans le cadre d’autres campagnes analysées par Oracle dans des réseaux sociaux ou des sites web.

Pinterest_Oracle_2Cet impact si significatif, si vraiment il correspond à la réalité, ne surprend qu’à moitié, si l’on considère que 93% des membres de ce réseau social l’utilisent pour programmer leurs achats, selon une étude réalisée par Millward Brown pour le compte de Pinterest. Cette étude va jusqu’à soutenir que 87% des membres réalisent un achat après avoir vu un produit sur la plateforme qu’ils ont aimé. (Mais attention, ces statistiques ont été déduites d’un panel de 2000 personnes très actives sur le réseau social dans les six mois qui ont précédé l’enquête, qui a eu lieu il y a un peu plus d’un an, voir ici.)

On est sur Pinterest pour partager et découvrir des coups de cœurs, des bons plans, des idées… de consommation. En d’autres mots, l’environnement est tout à fait propice à une ambiance publicitaire. La preuve, selon Pinterest, 75% des épingles qui sont enregistrées viennent de professionnels (oui les publicités peuvent être enregistrées et intégrées aux collections personnelles et donc à leur tout diffusées par les membres à leurs followers…). « Les entreprises sont les bienvenues sur Pinterest » aux vues des membres eux-mêmes. C’est la nature même de ce réseau social.

L’étude démontre également que les membres de Pinterest ont une proportion importante de CSP+, avec 40% des « pinners » gagnant plus de $100 K par an. Les marques de la grande distribution auraient ainsi trois fois plus de probabilités d’y retrouver leurs clients « et ces consommateurs dépenses 16% plus » que la moyenne.

Pinterest revendique 100 millions d’utilisateurs.

Luciana Uchôa-Lefebvre