Pourquoi le Canada est-il passé à côté de la vague de la publicité programmatique ?

décembre 31, 2014

Recherche Canada_1Une étude réalisée par une ad tech canadienne peut rendre perplexe : les voisins du pays où le programmatique est le plus développé au monde semblent clairement passer à côté. Acuity Ads et le magazine Marketing ont interrogé 522 cadres marketeurs au Canada : plus d’un tiers n’ont jamais entendu parler de ce sujet, et pour ceux qui en ont entendu parler, 49% ont affirmé avoir des notions très sommaires sur le sujet. De même, des tous les marketeurs interrogés, seulement 12% ont affirmé que leurs marques ont fait usage du programmatique (directe, privatif ou en RTB) les trois derniers mois. 1% se dit spécialiste en la matière.

Toujours selon cette étude, ceux qui sont au courant du programmatique estiment que leurs marques dépensent environ 15,9% de leur budget digital en faisant usage de ce mode d’achat. Cette part devrait doubler d’ici 2017, selon leurs propres estimations. Et les plus enclins à justement en faire usage sont ceux travaillant pour des annonceurs de plus de $250 M de revenus annuels. L’enquête révèle également que, malgré un manque de notion sur le sujet, les marketeurs ont tendance à penser que le programmatique rime avec de meilleures connections avec les cibles grâce à des messages personnalisés(86%) et avec une réduction des coûts (74%).

Et les chiffres semblent le démontrer. Alors que les budgets des marques globales se ruent vers le programmatique, au Canada, selon l’IDC, les dépenses avec le RTB pour des bannières ont été de $55,4 M en 2013 soit moins de 2% de son voisin, les Etats-Unis. Et selon emarketer, les budgets consacrés sur place au programmatique correspondaient en 2013 à environ 15% des dépenses avec les bannières sur le digital. Ceci étant dit, les projections sont d’une hausse annuelle de l’ordre de 50% sur ce marché. Il faudra voir pour y croire… Et l’étude d’Acuity Ads ne nous encourage pas dans ce sens.

Lire ici les détails de la recherche et ici l’analyse du magazine Marketing.

Recherche Canada_2

LUL