Programmatique mobile : on s’en sert sans savoir ce que c’est

février 1, 2016

IAB_UK_mobile-apps_2

S’il est vrai que les marques se servent chaque fois plus du programmatique comme méthode d’achat en environnement mobile, pour autant elles ne semblent pas vraiment maîtriser ces technologies.

IAB_UK_mobile ad snapshotC’est le bureau britannique de l’Interactive Advertising Bureau (IAB) qui l’affirme. Circle Research, qui avait récemment piloté une étude sur le même sujet pour le compte d’Appnexus incluant le desktop (voir ici), a cette fois-ci interrogé 300 marketeurs (en décembre 2015).

La moitié des interviewés affirme se servir d’outils programmatiques pour mener des campagnes sur smartphones. Cependant 44% d’entre eux reconnaissent ne disposer que de très peu voire d’aucune connaissance en la matière.

La publicité mobile est plébiscitée par ailleurs, d’une manière générale. Mais deux autres freins à son développement sont cités par les interviewés : des budgets encore limités et des capacités limitées en termes de ciblage et de créativité.

Les publicités géo-localisées sont considérées comme la plus excitante opportunité ouverte par le mobile, toujours d’après cette étude.

 

LUL

 

(Images : IAB UK.)