Programmatique multi-écran : Clypd ambitionne d’intégrer les deals ID sur votre écran de télévision

septembre 24, 2014

clypd_captureOn parle souvent de cette ad tech qui vient de mettre au point une plateforme supply side programmatique de télévision en partenariat avec les plateformes d’achat d’inventaire vidéo digital Accordant Media, BrightRoll, Collective, DataXu, Google/Doubleclick Bid Manager, The Trade Desk, TubeMogul et Turn. Et voici que Clypd revient sur scène avec une nouvelle offre pour sa plateforme télé : celle d’intégrer des Deals ID.

Le Deal ID est un outil qui permet aux éditeurs de négocier en direct avec les annonceurs des campagnes premium – prix, période et positionnement – tout en restant dans le cadre d’une mise en œuvre automatisée et bénéficiant de capacités de ciblage accrues. De quoi rassurer des éditeurs qui ont peur de migrer vers le programmatique, de peur de voir leurs inventaires ruinés, de quoi rassurer aussi des annonceurs habitués à la télé classique, qui sauront à l’avance où et quand leurs campagnes seront affichées. En deux mots, l’ad tech tente d’offrir ce qui est possible afin que ce qui est fait dans le cadre de l’achat d’espace sur la télévision traditionnel puisse aussi être fait sur le digital.

« La publicité sur la télévision est l‘instrument plus puissant et à la plus longue vie parmi les véhicules servant à délivrer des messages marketing. L’apport humain dans la définition de la vente du média ne doit pas être marginalisé. Le Deal ID fait en sorte que cette relation stratégique entre l’acheteur et le vendeur demeure forte tout en introduisant des améliorations par les données et des efficiences opérationnelles au bénéfice des deux parties », a déclaré Jason Burke, VP de produit à Clypd.

clypd_dealID

La plateforme de Clypd agit sur deux fronts : d’une part, elle met en place un processus standardisé et automatisé de mise en relation des acheteurs (marques, agences) avec les fournisseurs d’inventaires (chaînes télé) ; de l’autre, elle diversifie les critères de ciblage d’audiences, en quittant les modèles classiques de l’audience télé, pour intégrer des modes de collecte de donnés types du digital qui permettent d’en savoir plus sur les foyers et les individus susceptibles de voir les émissions, ce qui n’est possible qu’avec les télévisions connectées ou les systèmes de vidéos à la demande ou des « addressable TV », c’est-à-dire, des émissions par câble, satellite, IPTV ou par décodeur (STB), ou bien les émissions télés sur appareil mobile.

LUL