Publicité mobile : c’est l’heure de la personnalisation

juillet 31, 2014

mobileapps-e1398032068301Les études rendant compte du fait que les marques (et les marketeurs) n’ont pas encore compris comment faut-il faire du marketing et de la publicité sur le mobile deviennent de plus en plus nombreuses. Nous vous rendions récemment compte de l’étude L2 démontrant que les smartphones servent à développer les ventes physiques et que les marques n’ont pour l’instant rien fait véritablement ou presque pour saisir cette occasion. Aujourd’hui nous vous parlons d’une récente étude de Forrester Research, selon laquelle l’expérience utilisateur sur le mobile est encore jugée très négativement par les utilisateurs aux Etats-Unis. La raison ? Parce que les stratégies des marques ne sont pas adaptées.

Selon l’étude, près de 60% des adultes américains utilisateurs de smartphones considèrent les publicités dans les applications interruptives, et donc forcément gênantes. Seulement 20% les jugent pertinentes. Et le vrai problème n’a rien à voir avec la technologie. « Peu importe quelle est la technologie gagnante, les publicités sur mobile ne fonctionneront pas si la stratégie elle-même n’est pas mobile 1st », affirme-t-on à Forrester.

L’avenir repose donc sur une approche spécifique, avec des messages et des formats bâtis sur mesure pour le mobile, tout comme le ciblage et les partenariats pour l’exécution des campagnes. « Vous devez divorcer votre stratégie mobile du desktop et vous concentrer sur des expériences intégrées et personnalisées », affirme Jennifer Wise, de Forrester.

L’étude de Forrester « Mobile Advertising : It’s time to Get Personnal » (payante et disponible sur ce lien) nous donne la promesse de livrer des pistes concrètes sur les stratégies payantes.

 

LUL