Publicité Native : $ 21 milliards en 2018 aux Etats-Unis

juillet 27, 2015

BI_nativeUn rapport décortiquant le marché et le fonctionnement de la publicité native que Business Insider Intelligence a publié part d’un principe simple : comme ce type de publicité apporte plus de résultats aux annonceurs, elle coûte plus cher et intéresse donc de plus en plus les éditeurs. Selon ces estimations, les revenus obtenus aux Etats Unis avec de la publicité native aussi bien sur desktop que sur environnement mobile vont croître de 35% ( !) annuellement d’ici 2018 pour atteindre les $ 21 milliards. Et cette tendance est observée depuis 2013.

BI Intelligence pose d’emblée la définition de publicité native qu’il adopte : ce sont des publicités dont le format et « le ton » correspondent à ceux du contenu éditorial de l’éditeur qui les publie. Et il n’y a pas qu’une mais de multiples façons de faire de la publicité native : sur les réseaux sociaux, les fils d’actualité, le display… Et ce sont bien les réseaux sociaux qui s’empareront de la plus importante part du gâteau.

Selon le rapport, en effet, les dépenses sur le marché américain de publicité native sur réseau social, ce qui inclut les fils d’actualité sur Facebook et les tweets sponsorisés sur Twitter, vont atteindre les $ 12 milliards en 2018, soit une hausse annuelle de 32%. Mais la hausse la plus rapide sera observée du côté des bannières, comme celles publiées sur Yahoo, souligne le rapport. Ce format de bannière du type native gagnerait en popularité auprès des annonceurs et engendrera des dépenses de l’ordre de $ 5,7 milliards en 2018.

Cliquez ici pour plus de détails.

 

LUL