Quand le marketing à la performance de Thomas Cook sert au branding

avril 7, 2015

Thomas Cook-flightCe n’est pas vrai que la création de bannières dynamiques souvent utilisée dans le cadre du retargeting est le domaine réservé du marketing de performance. L’exemple de Thomas Cook – très connue en tant qu’agence de voyages mais beaucoup moins en tant que compagnie aérienne – prouve le contraire.

L’annonceur est en train de se servir largement des techniques de ciblage programmatique, notamment avec le marketing d’affiliation et des bannières dynamiques, pour sensibiliser les consommateurs à l’existence de sa marque. Plutôt que de communiquer uniquement pour vendre, pour le moment Thomas Cook communique plus pour montrer qu’ils sont une compagnie aérienne.

Les deux aspects vont ensemble, mais le volet branding a une importance considérable, du moins pour le moment, ce qui est inhabituel dans le cadre d’outils plutôt mobilisés dans des campagnes à la performance.

« Nous sommes en train d’utiliser l’affiliation pour la promotion de la marque, ce qui est tout à fait inhabituel mais très excitant », déclare la responsable de digital à Thomas Cooke Helen Atkinson à The Drum. Elle donne l’exemple des efforts déployés lors du lancement de deux lignes Miami-New York : de liens positionnés sur des blogs et des articles, des bannières sur des sites. « Nous savions qu’ils n’allaient pas nécessairement entraîner des conversions du type last-click. »

Adapté de The Drum.

 

 

LULThomas Cook-flight 2