Quelles perspectives pour la publicité sur Apple Watch ?

septembre 11, 2014

apple watch_1Ça y est, vous l’avez vu, Apple a fait le pas et a surpris tout le monde en lançant un nouvel objet connecté en même temps que le tant attendu smartphone 6 : l’Apple Watch sera disponible en 2015 avec des fonctionnalités telles que messagerie, appel téléphonique en synchronisation avec l’iPhone ou la voiture, la météo, un mini réseau social entre les porteurs de la montre, de très nombreuses interopérabilités avec les autres objets Mac (toutes les applications de l’iPhone et de l’ordinateur, comme l’appareil photo ou iTunes), un véritable centre de fitness avec la mesure du rythme cardiaque et des mouvements du porteur, des distances parcourues par exemple en courant, en marchant, en vélo etc… Bref, la liste est plus que longue. Et les potentialités pour les annonceurs le sont tout autant.

Parce que, tout d’abord, cette montre connectée pourrait potentiellement afficher des publicités à la manière des smartphones, comme il se fait aujourd’hui, sur la base d’informations ultra spécifiques, comme la localisation de la personne à un instant T, la météo de l’endroit où elle se trouve, la proximité d’un magasin etc., augmentant donc les possibles de la publicité mobile, déjà en plein essor, ajustée à la cible et en temps réel.

Apple watch_2Plus encore cependant, la montre pourrait fournir des informations encore plus personnelles, reliant santé, localisation et achats, comme l’affirme le PDG de la plateforme de publicité sur applications mobiles AppLovin, Adam Foroughi à adexchanger. Car par ses caractéristiques l’objet est encore plus près de son utilisateur, même physiquement parlant, et il comptera également sur les fonctionnalités de paiement d’Apple Pay (uniquement aux Etats-Unis). L’Apple Pay vient en effet d’être lancé avec l’iPhone 6, basé sur un système en NFC (Near Field Communicaiton) qui permet la réalisation d’achats avec le téléphone comme s’il était une carte bancaire (disponible pour le moment aux Etats-Unis uniquement, avec American Express, Visa et Mastercard).

Il reste cependant, lorsque l’on voit l’attention qu’Apple a consacré à verrouiller l’usage des données personnelles disponibles sur sa plateforme Health sur iOS 8 (voir ici notre article sur ce sujet), que le chemin risque d’être difficile pour les annonceurs dans le cadre d’Apple Watch et notamment eu égard aux règles et principes du respect de la vie privée, sujet qui risque fort de monter en puissance.

Wait and see.

LUL