Qui aura accès aux publicités vidéo sur Facebook à $ 1 million par jour ?

mai 12, 2014

Facebook_vidéoNous vous parlions récemment du lancement par Facebook de publicités vidéo sur les fils d’actualité, un programme très premium testé depuis décembre avec un groupe restreint d’annonceurs et qui pourrait être mis en place dans les semaines à venir. The Wall Street Journal revient sur ce sujet pour révéler le caractère très strict des sélections opérées par les équipes du réseau social et une politique critiquée par les annonceurs : un prix exorbitant ($1 million par jour environ), un tri sur les marques et les concepts de leurs vidéos, enfin des vidéos diffusées sans audio au départ et permettant aux utilisateurs de les abandonner sans les voir.

A force de ne pas vouloir fâcher ses utilisateurs, le réseau risque fort de heurter les annonceurs, dit très justement Reed Albergotti, auteur de l’article. « Si je suis une marque et que je dois signer un chèque de $1 million, je veux avoir le contrôle sur ma publicité », déclare au WSJ, Zachary Treuhaft, responsable de digital à Grey, une agence du groupe WPP. Pour lui, cette pratique relève du jamais vu dans l’industrie de la publicité.

Il est vrai, Facebook couvre depuis le début ce lancement d’une grande prudence: chaque vidéo sera évaluée avant d’être affichée par Ace Metric, une entreprise d’analyse de publicités télé, afin de «  mesurer objectivement la qualité créative de la vidéo dans l’environnement Facebook et de mettre en lumière des indicateurs de performance pour les annonceurs comme sa capacité à être visionnée, à porter du sens, de l’émotion »… Qui aura raison ?

Pour le moment, le réseau ne communique pas le nombre de marques dans la file d’attente, mais seulement qu’un tiers des vidéos serviront à promouvoir des films ou émissions télé.

Affaire à suivre…

LUL