Trafic : Facebook au top, Twitter (+ 258%), Pinterest (+84%) et YouTube explosent

octobre 29, 2013

Adobe_coverLe diagnostic est intéressant : Facebook écrase, bien entendu !, mais les annonceurs ont tout intérêt à prendre au sérieux également Twitter, Pinterest et YouTube, pour ne citer que les plus en vue, des acteurs de poids pour l’e-commerce, avec des taux d’évolution de parts de marché assez explosifs. Le Social Intelligence Report d’Adobe, bouclé ce 3ème trimestre, est le premier du genre réalisé par le groupe qui a analysé le comportement de plus de 400 millions de visiteurs uniques de réseaux sociaux. Il délivre une série de conseils aux annonceurs. Ces réseaux les plus en vue – Facebook au top et encore bien loin des autres –  sont à même de quasiment dominer la place de marché digitale, telle est l’ampleur de leur audience et de leur effet sur la génération de visites des sites des annonceurs.

Adobe_Share of socialFacebook est toujours le leader – et de loin –, celui qui engendre le plus de visites des sites marchands, mais l’évolution de sa part perd en vitesse : 20% en une année, alors que Twitter a affiché plus 258% sur la même période, et Pinterest, 84%. Le rapport Adobe le dit en toutes lettres : « Twitter, YouTube et Pinterest continuent de gagner des parts des visiteurs de Facebook. »

On note aussi que le réseau Tumblr a enregistré le plus élevé taux dans le ranking des sentiments des plateformes sociales. L’effet de Tumbrl sur les sites marchands serait ainsi encore sans doute sous-évalué, estime le rapport.

En termes de revenus par visiteur, les médias sociaux affichent une nette évolution et « deviennent une composante stratégique du marketing mix » : plus 39% pour Facebook, plus 150% pour Pinterest, plus 300% pour Twitter.

En septembre 2013, près de 80% des visites de sites marchands occasionnées par les publicités affichées au sein des réseaux sociaux ont été générées par Facebook. Les autres réseaux n’y comptent que pour moins de la dizaine… C’est dire le poids du géant. En l’espace d’un an, le taux de clics chez Facebook a augmenté de 275%, le coût par mille a grimpé de 120%, le ROI, de 58%,  alors que le coût par clic, lui, a baissé de 40%. Ce qui permet à Adobe de conclure que Facebook reste le meilleur compromis pour les annonceurs, proposant un coût plus bas et le taux de clics le plus élevé.

Selon le rapport, les posts contenant images et vidéos engendrent les taux d’engagement les plus élevés. Ce taux est de 600% plus élevé que lorsqu’un post ne contient que des textes. Curieusement, même si le taux d’engagement engendré par des posts avec vidéo est aussi élevé que le taux des posts avec une image, leur usage décline (moins 40% en une année).

L.U.L.