Recommandation : le moteur Taboola se lance dans la publicité programmatique

septembre 4, 2014

Taboola 2

Jusqu’à présent, ils étaient un moteur de recommandation, et pas de moindres, aidant des sites à attirer l’attention des utilisateurs d’Internet lecteurs de Time, USA Today, New York Times, Fox Television ou Politico et autres sites prestigieux, soit une audience de 400 millions de personnes par mois. Et voici que Taboola va désormais aussi monétiser des sites en intégrant une plateforme programmatique de vente et d’achat d’espaces publicitaires.

Le changement a été rendu possible par la toute récente acquisition par Taboola de Perfect Market, plateforme de recommandation servant 200 éditeurs (comme LATimes, NBCNews ou Business Insider) à optimiser la visibilité de leurs sites aussi bien auprès des moteurs de recherche et réseaux sociaux que des ad servers via l’analyse sémantique.

Ce qui est intéressant désormais avec la nouvelle solution Taboola-X, née de cette acquisition, est que la décision sera menée de façon holistique : selon le profil et l’historique de l’utilisateur qui charge la page, selon qu’il est sur mobile ou desktop, et tenant en compte d’une myriade d’indicateurs, qui servait déjà au moteur à supposer qu’il pouvait être aussi intéressé par tel ou tel type de contenu, soit on lui montrera une bannière pour un service ou produit soit un lui enverra une recommandation d’article à lire ou de vidéo à visionner. Le principe, en fin de compte, reste le même : l’étude du profil de l’utilisateur pour lui recommander ce qui risque le plus de l’intéresser.

Taboola 1« En mariant la technologie de Perfect Market avec celle de Taboola et en l’alimentant avec les demandes et les budgets de publicité native de Taboola, nous avons pu créer Taboola-X. Taboola-X réunit la publicité de performance native (produits et services) avec la publicité native (articles, vidéos et galeries) de façon à en extraire le mieux pour les utilisateurs et les éditeurs », explique le communiqué de lancement. La plateforme sera bientôt une sorte de SSP aussi ouverte aux marketeurs et agences.

Taboola emploie 150 personnes dans ses bureaux aux Etats-Unis, Royaume-Uni, Israel et Thaïlande.

Lire ici le communiqué.

LUL