Remanié, Atlas, l’ad server de Facebook, fête son premier client

novembre 14, 2014

1800 flowers_logoIl a été complètement « rebâti » par Facebook, comme a l’habitude de le déclarer la COO du réseau social Sheryl Sandberg. L’ad server Atlas, lancé en septembre dernier dans sa nouvelle version, pourra désormais, grâce aux données de Facebook, permettre aux marketeurs de cibler leurs campagnes quel que soit l’appareil, fixe ou mobile, de l’utilisateur et de mesurer leur impact.

Nous vous avons détaillé son fonctionnement, lors de l’entretien que nous avons réalisé avec François-Xavier Pierre, directeur régional d’Atlas (Facebook) pour l’Europe du Sud (lire ici). Et voici qu’Atlas fête la migration de son tout premier client, 1800 Flowers, un distributeur de fleurs aux Etats-Unis (et à l’international). Et le lien entre le monde virtuel et le monde réel devient plus que translucide avec cet exemple client, une accroche que l’ad server de Facebook tient à mettre en valeur.

« Atlas aide les marketeurs à toucher de vraies personnes à travers les différents appareils, plateformes et éditeurs afin de cibler, fournir, optimiser et mesurer des résultats publicitaires. En se servant du pouvoir de Atlas iconevraies personnes, Atlas peut connecter des points de contact en ligne avec des achats offline afin de générer une nouvelle compréhension au sujet de que réellement génère un reach supplémentaire et de nouvelles ventes », explique le message publicitaire d’Atlas. L’idée est bien de faire le lien entre online et off-line dont on sait qu’il est le mode même de fonctionnement du mobile à ce jour au sein du tunnel de conversion.

LUL