Rubicon opère la place de marché privative de l’anglais Future Publishing

août 28, 2014

future-imageL’éditeur anglais Future Publishing qui édite des titres comme Tech Radar, T3, Music Radar ou encore Total Film au Royaume-Uni, en Australie et aux USA va s’appuyer sur la technologie de Rubicon Project pour opérer un ad-exchange privatif mondial. Ainsi, toutes les marques de l’éditeur qui cumule plus de 50 millions de visiteurs uniques sur le desktop et le mobile seront mises à disposition des 100 000 annonceurs de façon standardisée et unique. On va retrouver des formats display classique et rich media sur de desktop ainsi que de l’inventaire mobile. L’inventaire vidéo qui compte plus de 143 millions de vues l’an dernier devrait suivre lorsque la technologie du SSP sera lancée ce qui ne devrait plus tarder.

Future publishing magazinesL’éditeur mise sur une gestion analytique de ses inventaires avec comme objectif de faire croître le eCPM et ce avant d’avoir recours aux ad-exchange dit ouverts. Les données provenant du RTB permettront d’ajuster le prix plancher et d’optimiser des taux de remplissage sur tous les continents. Les places de marchés privatives sont pour Rubicon un moyen de garantir aux annonceurs la qualité de l’inventaire et de lutter contre la fraude. En contrepartie on abandonne la transparence qui n’existe que sur le RTB pur et dur.

Rubicon opère déjà la place de marché de News Corp (The Sun, The Times, New York Post) et de Turner.

 

Pierre Berendes