Tout n’est pas automatique : les apects manuels du programmatique chez les éditeurs

mars 12, 2015

adopsDemandez à quelqu’un d’expliquer ce qu’est le programmatique et invariablement il va utiliser le mot automatisation. Cela fait dur, mais on parle de l’automatisation pour qui ? Pour les acheteurs, les plateformes programmatiques (DSP) permettent certainement d’automatiser l’achat des médias à travers des millions de sites. Pour les vendeurs, le programmatique permet de toucher des milliers d’acheteurs sans avoir besoin de passer par les téléphones ou les emails.

Mais n’oublions pas que la plupart du programmatique n’est pas encore automatisée. Les opérations, qu’il s’agisse des éditeurs ou des annonceurs, intègrent toujours un certain nombre de tâches manuelles dans ce processus pas-vraiment-automatisé. Pour illustrer à quel point le programmatique est en réalité loin d’être automatisé, voici une infographie décrivant les responsabilités de gestion de monétisation traitées par ad ops sur une base continue.

schema1Si les ventes et la gestion ne sont pas pleinement programmatiques, elles n’auront certainement pas avoir les bonnes attentes. Il reviendra aux opérations (AsOps) de s’assurer que les attentes définies soient respectées. Chaque organisation va mettre en place différents ensembles de règles pour travailler avec les outils de programmatique, pour des raisons allant de la culture de l’entreprise, à la structure et l’expérience de leur équipe de vente, et même à des contraintes budgétaires les obligeant à utiliser uniquement le programmatique pour remplir la totalité de leur inventaire.  Il est difficile de dire ce qui va réellement s’automatiser.

– les listes de blocage et les planchers CPM seront toujours en discussion,
– les tâches d’assurance qualité peuvent être minimisées mais pas éliminées,
– il y a toujours de nouveaux partenaires à regarder et évaluer,
– il y a toujours de nouvelles façons d’optimiser votre configuration,
– il y a des façons de générer plus de revenus une fois que programmatique devient plus enraciné,
– et il y aura toujours des rapports.
La clé de tout cela est d’automatiser ce que vous pouvez…

Pierre Berendes


managing-monetization_54b99764f19fd_w630