Tracking mobile : le device ID comme alternative au cookie

août 13, 2014

super_mario_cookie_and_cupcake_toppers_1Le souci des cookies n’est pas le fait qu’ils ne permettent plus de suivre les internautes en environnement mobile par exemple, lorsqu’ils quittent le web pour ouvrir et rentrer dans une application. Le véritable souci est qu’il y en a trop ! Pour Brian Boland, vice-président de marketing produit à Facebook et Atlas, nul doute que l’avenir de la mesure des campagnes est dans les ID d’appareils, spécialement pour le mobile.

Dans le passé, lorsque Internet et l’ordinateur de table ont commencé à se développer, vu le prix que ça coûtait, on ne pouvait avoir, à coup sûr qu’un appareil par personne, voire par foyer… Donc un navigateur, un seul cookie. Aujourd’hui, nous en avons deux ordinateurs de table, un au bureau, l’autre à la maison, un ordinateur portable, pour les déplacements, une tablette, voire deux, un smartphone…

Faites le calcul…. Comment facebook-atlasles marketeurs s’en sortent-ils ? Comment jongler avec autant de navigateurs et cookies différents ?

L’ad server de Facebook Atlas a fait des calculs et des mesures à partir de 500 million de cookies durant 6 semaines fin 2013. Les résultats sont présentés par Brian Boland : au tout début, presque la totalité de personnes avait un seul cookie comme référence ; au bout de six semaines, la moitié des personnes a été touchée par la campagne sur plus d’un appareil « faussant la mesure du reach et de la fréquence », dit-il.

D’ici deux ans, parie Brian, le cookie sera jugé obsolète et inefficace.

Cela tombe bien pour Facebook!

Cliquez ici pour lire son post.

L.U.L.