UK : les revenus publicitaires sur le mobile dépassent ceux des journaux papiers

avril 15, 2014

450px-International_newspaper,_Rome_May_2005Elle peut être jugée tout simplement spectaculaire la hausse des budgets consacrés à la publicité sur environnement mobile au Royaume-Uni : de 126% en 2013, elle est projetée à 90% en 2014, selon eMarketer. Non seulement cette performance est  au top des moyennes mondiales, comme elle permet déjà au mobile de dépasser cette année les recettes des journaux imprimés, voire même de tout le print à partir de 2015 (incluant les journaux mais aussi les magazines et revues, voir tableau ci-après).

emarketer_mobile_UK

Le volume total des dépenses cette année avec la publicité sur environnement mobile au Royaume-Uni devra atteindre les $3,53 milliards. La hausse du mobile conjuguée au ralentissement de la croissance des budgets observé sur tous les autres canaux, y compris la télé, explique cette performance. Le mobile représentait 8,4% des parts du marché en 2013, passera à 15,1% cette année et jusqu’à 35,5% en 2018. Si  les projections d’eMarketer s’avéraient vraiment correctes, les recettes publicitaires captées par le mobile seraient en train de dépasser celles de la télévision dès 2016 au Royaume-Uni, et donc de tous les autres médias.

Emarketer_UK_Share

La performance britannique est bien plus importante que la hausse moyenne mondiale, évaluée à 105,9% en 2013 et projetée à 62,1% pour 2014 (eMarketer, janvier 2014). Elle est également supérieure aux projections pour les Etats-Unis cette année, où, selon eMarketer, les budgets consacrés à la publicité sur mobile devront croître de 56%.

Cette impressionnante croissance des budgets publicitaires sur mobile est également la raison de la hausse de la représentativité du digital sur le marché publicitaire. Le digital comptera pour moitié de toutes les dépenses publicitaires sur le Royaume dès l’année prochaine, selon eMarketer.

L.U.L.