Un vent de renouveau souffle chez OpenX

juillet 10, 2013

openX_082506Il n’y a qu’à observer les récents mouvements des gros éditeurs américains comme Adobe, Salesforce.com, IBM ou Oracle pour affirmer que les firmes du secteur de la ad-tech attisent les convoitises. OpenX vient de recruter deux vétérans de l’industrie du software pour accélérer son développement et séduire investisseurs et industriels.

Ainsi, Manoj Goyal, un ancien de Hewlett-Packard va occuper le poste de vice president engineering et Nicholas Cumins un ex SAP devient VP products. OpenX se repositionne depuis quelques mois de son métier de base, celui des ad-servers vers les ad-exchanges. Manoj Goyal apporte son expérience de gestion de méga bases de données dans le cloud, un élément crucial pour permettre l’essor de l’infrastructure en particulier dans le domaine du mobile.

2013-07-03_082625Le secteur de la ad-tech est en train de devenir peu à peu « mainstream » et donc devient de plus en plus une partie intégrante de l’infrastructure applicative des entreprises, d’où l’intérêt croissant des acteurs dont c’est le cœur de métier.

Après avoir effectué plusieurs acquisitions dont JumpTime, qui édite Revenue Intelligence un outil de calcul de la valeur du contenu à destination des éditeurs et a reçu cette année près de 30 M$ d’investissements de la part de Samsung puis de Dentsu, c’est OpenX qui désire séduire ces gros acteurs ou bien les marchés financiers. En tout cas c’est clairement l’ambition de l’entreprise être rachetée ou d’entrer en bourse en 2014.

Source : OpenX

 


revenue intelligence_bridging the gap_infographic