Mobile : Google Ventures mise sur la technologie de ciblage Quettra

août 12, 2014

Icone_Google VenturesÇa y est : ce que font les entreprises de l’ad tech aujourd’hui en termes de ciblage sur le mobile ne semble plus suffire, du moins pour Goggle, puisque Google Ventures vient de financer la naissance d’une nouvelle pousse spécialisée dans la collecte de donnée d’utilisateurs d’appareils mobiles. Quettra, dont la technologie est en développement et les premières offres devraient être disponibles d’ici fin de l’année, début 2015, est le bébé d’un ex-cadre de Google Play, Ankit Jain, né en Californie avec $ 2,9 millions en poche levés auprès de CrunchFund, Data Collective, Google Ventures, Horizons Ventures, Miramar Digital Ventures, SV Ange et plusieurs business angels.

« Quettra a été fondée sur une vision qui est celle de bâtir un écosystème intelligent, durable et profitable qui puisse connecter les annonceurs avec leurs audiences ciblées via une plateforme mobile. Nous sommes en train de construire un logiciel qui fonctionnera dans des millions d’appareils et systèmes et qui pourra traiter et organiser des dizaines de téraoctets quotidiennement », affirme le communiqué de lancement de la jeune pousse qui compte 6 personnes. Ce logiciel, qui permettra tout savoir sur ce que font les utilisateurs sur leurs mobiles, sera en effet installé au sein des appareils par les développeurs d’applications partenaires de Quettra.

En collectant des données sur le mobile, Quettra offrira aux utilisateurs « des services personnalisés à travers les différentes applications installées sur vos [leurs] mobiles », peut-on lire sur la politique de respect de la vie privée, seule source d’information détaillée disponible à présent sur ce que compte faire la jeune pousse. Et on peut d’ailleurs, en lisant ce texte, en déduire que la technologie Quettra permettra de tout savoir sur ce que fait l’utilisateur de son mobile, exactement comme si l’ad tech disposait d’une copie exacte de chaque appareil, une copie dynamique dévoilant chaque seconde de ce que fait l’utilisateur de son téléphone.

La liste de données dont l’ad tech disposera sur chaque utilisateur d’appareil mobile est précisée : tout ou presque sur le mobile (le type, le système d’exploitation, l’adresse IP, le navigateur, la clé API, localisation, le statu du réseau Wifi etc etc.), le device ID de Google pour des fins publicitaires, la liste d’applications installées dans l’appareil, lesquelles sont affichées sur l’écran d’accueil, le nombre de fois où une application est ouverte et les moments de la journée ainsi que le lieu où cela a lieu, pareil pour quand l’utilisateur allume ou active son téléphone avec en prime la possibilité de savoir ce qu’il fait juste à ce moment-là, les informations au sujet des appareils connectés via Bluetooth, tout sur les offres publicitaires reçues par l’utilisateur, y compris ce qu’il fait avec et ainsi va…

Toutes ces informations seront ensuite fournies aux développeurs d’applications et éditeurs – donc aux annonceurs – ce qui leur permettra de savoir exactement comment chaque utilisateur interagit avec son site ou application. L’utilisateur sera supposé avoir accepté toutes ces conditions de collecte de données le concernant par le simple fait d’avoir téléchargé l’application partenaire de Quettra. Si par exemple l’utilisateur refuse de recevoir de la publicité personnalisée, en cliquant sur Google Settings la case spécifique au opt-out, les données continueront d’être collectées, mais dans ce cas elles seront réservées au sein des serveurs de Quettra. Très rassurant !

Quettra_capture

L’ad tech évoque le fait qu’elle rend anonymes les données personnelles. Puis, en admettant qu’elle dispose des données personnelles sur l’utilisateur, elle s’engage sur ce texte à ne pas transmettre ces données aux tierces parties sauf dans trois situations: si l’utilisateur l’autorise expressément, par exemple, afin de permettre la réalisation d’un règlement en ligne; en cas d’obligation légale; ou – cerise sur le gâteau – « si notre activité ou actifs sont acquis par une tierce partie ». Là encore, très rassurant !

Lire ici les informations fournies par Quettra au sujet du respect de la vie privée.

LUL