Une publicité peut-elle vraiment être pertinente?

mai 18, 2017

Audiences_social-flou

La pertinence de la publicité digitale est sérieusement mise en question par les consommateurs d’après la plateforme publicitaire Quantcast qui s’est intéressée à leur perception. Un internaute sur trois seulement considère que la publicité digitale est pertinente, d’après cette enquête que Quantcast a réalisée avec Brunswick Research auprès de 7000 internautes en Allemagne, aux États-Unis, en France, en Italie, en Norvège, au Royaume-Uni et en Suède.

« En revanche, les consommateurs exposés à des publicités qu’ils jugent plus pertinentes ont 4 fois plus de chances de mettre en place une ou plusieurs actions, comme par exemple se renseigner sur la marque, ce qui est le cas pour 50% d’entre eux », indique un communiqué annonçant l’étude.

Reste à distinguer ce qui est pertinent de ce qui ne l’est pas… et on peut estimer que souvent l’ad tech et les annonceurs pensent bien le faire alors qu’ils ne le font pas bien !

D’après Quantcast, il semblerait que les personnes interrogées préfèrent les messages liés aux soldes et aux offres spéciales, jugés plus pertinents par 78% des interrogés, suivis des informations et événements de proximité (pour 67%). 66% déclarent que les messages les plus pertinents sont ceux liés à leur historique de navigation.

À noter que « un internaute sur deux fait des recherches sur le produit ou le service dont il vient de voir une publicité si celle-ci lui est apparue pertinente ». Cela paraît logique. Mais encore une fois, on peut se demander à quelle fréquence une publicité paraît-elle pertinente parmi toutes celles auxquelles on est exposé à longueur de journée. On peut aussi se demander s’il est possible de rendre une publicité a priori pertinente : la publicité ne serait-elle pas d’emblée un message que l’on cherche à éviter naturellement par défaut et ce quel que soit le support (print, digital, télé linéaire, radio etc…) ?

LUL

(Image: Shutterstock.)