Unilever recherche des métriques innovantes pour ses campagnes de branding

avril 29, 2015

eye-tracking1Doubler la pertinence des mesures des campagnes et diviser par deux les coûts et le temps mis pour les analyser. C’est ce qu’Unilever cherche à atteindre en investissant en recherche : de nouvelles métriques pour vraiment comprendre l’impact des campagnes sur les consommateurs « dans un monde de plus en plus fragmenté », selon Keith Weed, patron de marketing et communication du deuxième plus important annonceur mondial. Ses propos ainsi que ceux de son VP d’analyse de marché Stan Sthanunathan collectés lors de la conférence Re:Think 2015 de la Fondation de recherche en publicité aux Etats-Unis nous sont rapportés par AdAge.

15 programmes pilotes seraient ainsi en cours, financés par Unilever, à la recherche de technologies de mesure et de compilation de données qui soient innovantes. Un exemple est la lecture et l’analyse des expressions faciales des consommateurs en réaction à une publicité collectées à travers des webcams et à grande échelle. L’idée serait d’industrialiser la démarche.

Selon Stan Sthanunathan, les revenus du secteur de la collecte de données grandissent de 2% à 3% annuellement et celui de l’analytique, de 8% à 15%. « Tout le monde évoque le fit que les marges se rétrécissent. Ma réponse à cela est : bienvenu à notre monde. Les données deviennent de plus en plus une marchandise », a-t-il déclaré.

 

LUL

Unilever