Vidéo : le ciblage «émotionnel» pour augmenter l’impact des campagnes

janvier 26, 2016

Unruly_openRendre les données « émotionnelles » un élément majeur de ciblage d’audiences pour la publicité vidéo. C’est ce que fait depuis peu en Australie la plateforme de vidéo programmatique et ad exchange mobile Unruly en partenariat avec le groupe MediaCom.

Unruly_émotionDans un communiqué on explique que le produit intitulé « Unruly custom audiences » cible les consommateurs australiens « les plus susceptibles de vivre une forte connexion émotionnelle avec une vidéo spécifique », augmentant ainsi l’impact de la campagne et ses résultats.

Lancé un peu plus tôt en 2015 au Royaume-Uni, en Allemagne et aux Etats-Unis, l’outil se base sur un algorithme prédictif propriétaire (ShareRank). Il a été mis au point grâce à l’analyse de 395 000 réactions et partages de données au sujet de 2 trillions de visionnage de vidéos. En gros, il sert à détecter quelles parties de la vidéo attirent le plus d’intérêt, celui-ci étant matérialisé par des comportements de partage sur les réseaux sociaux.

Au moment de ce lancement, le CEO d’Unruly , Scott Button, déclarait qu’avec cet outil les annonceurs pourront savoir « comment, pourquoi, où et avec qui leurs publicités trouvent un écho » de façon à optimiser leurs achats en fonction.

(Images : Unruly.)