Vidéo programmatique : Videology devrait atteindre 300 M$ de CA cette année

septembre 22, 2014

TailoredSolutions_VideologyLe soleil brille pour Videology. L’entreprise a annoncé la semaine dernière qu’il prévoyait d’atteindre 300 M$ de revenus cette année contre 135 M$ en 2012. A ce jour, 20% du chiffre d’affaire provient des réseaux publicitaires traditionnel un chiffre qui devrait peu à peu disparaitre, l’entreprise passant vers une activité orienté totalement sur le programmatique. A ce jour 50% des revenus proviennent d’entreprises qui achète beaucoup de publicité à la télévision et non pas d’acteur du digital. Cela montre que c’est bien les investissement TV qui passent peu à peu vers le online.

Scott Ferber_CEO Videology

« L’achat vidéo et programmatique est  devenu plus mature ce qui explique que 2014 a été une année charnière pour nous», commente Scott Ferber, CEO et Chairman de Videology. « Les grandes marques ont commencé à utiliser le programmatique comme une stratégie d’achat média majeure, ce qui a entraîné une pression sur les agences et les médias pour qu’elles adoptent pleinement cette technologie. Ajoutez à cela les changements de consommation TV et vidéo et vous avez une conjonction parfaite pour un fournisseur de technologie  tel que Videology. Les annonceurs habitués à l’achat télé ont besoin de garanties dans le planning media de leurs campagnes. Nous avons construit notre technologie pour répondre à leurs exigences. Alors, que les technologies basées sur l’échange et le RTB fonctionnent bien dans certains cas, elles n’ont pas prouvé leur efficacité avec les grands annonceurs qui exigent un niveau garanti d’impressions sur un inventaire spécifique à un coût défini. Le media-planning multi écran requiert  la même fiabilité que la télévision sur tous les écrans,  » explique Scott  Ferber.

Aujourd’hui, plus de 50% du chiffre d’affaires de Videology vient des agences média qui transfère une partie de budgets TV vers la Video On Line plutôt que d’achats  Internet à proprement parler.
De même, 90% des campagnes opérées sur la plateforme de Videology sont vendues avec  un coût pour mille (CPM) garanti, plutôt que sur du CPM dynamique, à l’instar de l’achat et du média-planning TV. C’est un élément de différenciation technologique clé de Videology dont la plateforme a été nativement construite pour apporter  de l’automatisation et de l’adressabilité à la TV. Ce n’est pas une  technologie display qui se serait ensuite adaptée aux spécificités de la télé.

Videology collabore avec les agences médias ainsi que les gros éditeurs. L’entreprise opère dans 28 pays et prévoit d’entrer en bourse l’année prochaine… du moins si un gros acteur du marché ne décide pas de l’acheter avant.

 

Pierre Berendes