Visibilité et temps d’exposition : il faut aller bien au delà des standards de l’industrie

décembre 9, 2016

Visibilité_temps_perf_shutterstock

L’engagement sur mobile commence à être significatif (50% de clics observés) après sept secondes de visionnage d’une publicité, et sur desktop, après 15 secondes. Ces constats sont livrés par la plateforme de monétisation publicitaire et de génération de trafic 33Across.

A travers cette étude, l’entreprise a voulu analyser l’impact exercé sur l’engagement des utilisateurs à la fois par le temps33Across_DataAnalysis_Graph2 d’exposition à une publicité et par sa visibilité. Le critère d’engagement adopté pour cette analyse est le clic sur la publicité.

Sur la totalité de clics enregistrés parmi les 160 millions de publicités observées, diffusées sur une période de sept jours par 2823 annonceurs sur 738 sites web aux États-Unis, 33Across a constaté que :

– la moitié des clics ont eu lieu sur desktop lorsque la publicité est restée 15 secondes  « à la vue » de l’utilisateur ;

– la moitié des clics ont eu lieu sur smartphobes et tablettes lorsque la publicité est restée sept secondes  « à la vue » de l’utilisateur ;

– vers la 30e seconde, « 68 % de tout l’engagement a eu lieu sur desktop, 74% sur smartphone, et 78% sur tablette ».

« Cette analyse prouve que pour que la publicité en ligne ait de l’effet, elle doit être très visible, bien au delà des standards minimum requis »,  indique l’entreprise dans un communiqué faisant référence au standard du Media Rating Council (MRC), jugé plus qu’insuffisant pour bon nombre d’acteurs de l’industrie. Suivant le standard du MRC, une publicité display est visible lorsque 50% de ses pixels sont à la vue de l’utilisateur pour une seconde minimum.

« Les CMOs qui souhaitent avoir un retour sur investissement qui soit un minimum significatif doivent relever la barre en matière à la fois de visibilité publicitaire et de temps pendant lequel la publicité reste à la vue », déclare Eric Wheeler, PDG de 33Across. D’après l’étude, les marketeurs devraient opter pour un taux moyen de visibilité de 70% et pour un temps d’exposition « in view » de minimum 15 secondes pour les campagnes sur tous les écrans.

33Across_DataAnalysis_open

33Across propose au moins depuis 2015 des modèles de facturation tenant compte uniquement d’impressions visibles.

LUL

(Images issues de Shutterstock et  « The value of time, how both high viewability and time-in-view impact campaign performance », 33Across, 2016.)