Visibilité : une pub vidéo sans son compte-elle comme une impression ?

juillet 22, 2014

ad-visibility-graphic-enIl y a toujours à boire et à manger quand on parle de visibilité. D’ailleurs, il n’y a pas forcément de consensus quant à une définition commune de la visibilité tant en matière de pourcentage d’exposition que de durée pour ce qui est des bannières display. Alors quand il s’agit de vidéo, c’est encore pire. Le Media Ratings Council (MRC), organisme américain qui édicte les standards de référence en la matière, se pose la question de l’audio pour les annonces vidéo, le fameux preroll que l’on retrouve sur Youtube. 

A ce jour, aucune définition n’existe en matière de visibilité des vidéo « in-browser » de la part du MRC. En effet, si le point de départ est le même que celui des bannières traditionnelles : 50% de vue pendant au moins 2 secondes, se pose une question autour du son. Pour le moment ce dernier n’est pas intégré dans la mesure du standard; pourtant un spot TV sans le son n’a pas du tout le même impact qu’avec… Le défi se situe surtout sur le plan de la technologie car ce n’est pas très facile de savoir si on a mis ou pas le son en sourdine. Pourtant, il est possible de savoir si l’internaute a décidé de couper le son du player vidéo. Le challenge est donc plus éthique que technologique, car cela veut dire installer de lignes de codes, ce que les internautes n’apprécient pas toujours. On peut quand même s’attendre à ce que le MRC s’assure que le lecteur vidéo n’ait pas le son débranché, c’est le strict minimum. Pour Telemetry, la question du volume sonore n’est pas nouvelle et devrait bientôt être intégrée à des produits comme l’Active View de Google. Mais pour ne pas faire peur à ses membres, les test des pub vidéo de Facebook restent souvent effectués sans le son, c’est à l’internaute de décider de mettre le son ou de rester silencieux. Les impressions vidéo sans le son c’est aussi mauvais que des impressions non visibles.

Qu’en pensez-vous ? Le son dans les pubs vidéos est-ce important ou pas ?

Pierre Berendes