Web ou application : éléments pour une stratégie mobile (étude)

octobre 27, 2015

Millward Brown Digital _open

Encore une étude qui vient tenter de résoudre l’énigme des préférences des utilisateurs sur mobile – le web ou l’application : celle de Millward Brown Digital montre que, tout compte fait, on préfère les deux ! Et le choix entre l’un ou l’autre moyen d’interagir avec la marque ou l’e-commerçant dépend plutôt du type d’action que l’on souhaite accomplir. Millward Brown Digital _3Plus encore, l’étude révèle que la portée des applications reste très limitée puisque un petit nombre seulement concentre la majeure partie de l’utilisation quotidienne qu’en font les mobinautes.

L’étude a analysé les comportements des mobinautes américains pour en identifier les moteurs dans des situations d’achat ou de recherche d’informations dans quatre secteurs d’activité (voyages, finances, télécommunications et biens de consommation électroniques). Des 30 marques dont les sites mobiles et applications sont les plus visités, le ratio est pratiquement le même : 59% des tous les visiteurs uniques les ont visités via le web et 60% via l’application.

Selon cette étude, la priorité est donnée au web lorsqu’il s’agit de rechercher, de comparer et d’acheter. Les applications sont quant à elles beaucoup plus utilisées dans une situation de post-vente, quand le consommateur est déjà clairement engagé avec une marque précise ou un service (comme dans le cas des finances, des télécom ou d’un bien de consommation acheté).

En revanche, la priorité accordée au web ou à l’application sera la même lorsqu’il s’agit de consommer de l’information auprès des médias, à l’exception des sports et des affaires, deux rubriques qui semblent de plus en plus consommées par l’intermédiaire d’applications d’éditeurs.

L’étude montre également que 61% des consommateurs naviguent au moins une fois par jour avec une moyenne de 31 minutes d’engagement. Tandis que la majorité possède entre 40 et 70 applications installées dans leurs appareils, la plupart n’utilise que six maximum par jour ! Sur ce point, on se rend compte de la limite intrinsèque aux applications. On a beau proposer et en télécharger plein, on finit par n’utiliser qu’une petite poignée.

Millward Brown Digital _2

Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

(Images : « The new mobile mantra » Millward Brown Digital.)