Xaxis, la trading desk de WPP investit plus de 25 M$ dans une DMP orientée média

juin 19, 2014

TurbineIconBig_509_372

Xaxis_blueLe trading desk du groupe WPP, Xaxis, a investi lourd sur sa plateforme propriétaire de gestion de données, soit $25 millions en une année de développement. Preuve supplémentaire que les agences média ne souhaitent surtout pas rater le virage de la data et du programmatique au profil des acteurs pur players. Et ce que compte apporter cette nouvelle plateforme est plus de données et une capacité bien plus forte d’analyse en temps réel des résultats de campagnes et des données éditeurs.

Comme l’explique le COO Mark Grether, leur objectif, avec cette nouvelle DMP, baptisée Turbine, est de quitter une attitude d’analyse de ce qui a été vers une plus forte capacité de prédiction d’un comportement à venir. Et une technologie à même d’agir et réagir en temps réel y compte pour beaucoup. De plus, elle est en mesure d’analyser non seulement les données de l’annonceur (1st party) ou celles des fournisseurs de données et segments (3rd party) comme également ce que Xaxis nomme les données 2nd party, soit celles concernant les comportements et profils anonymes de visiteurs d’un certain nombre de sites partenaires. Ceci peut donner, par exemple, selon un profil xy, une propension à consommer tel ou tel contenu ou produit. Soit des profils look alike bâtis de façon à les segmenter sans indiquer de site spécifique.

L’intérêt pour les éditeurs qui acceptent de partager leurs données avec la toute nouvelle DMP de Xaxis semble bien être de se voir garantir un certain montant d’achats. Xaxis va gérer plus de $ 750 millions de budgets publicitaires cette année, selon son CEO Brian Lesser. « Vu une telle échelle, nous nous engageons avec les éditeurs sur les inventaires, ce qui nous ouvre l’accès, dans plusieurs cas, à des données que nos concurrents ne peuvent pas toucher », affirme-t-il.

La DMP sera connectée à des inventaires desktop et mobile, display et vidéo, social et radio.

LUL