YP, l’éditeur des « Pages Jaunes » américaines signe avec la SSP OpenX

avril 25, 2014

YP_image

Aux Etats-Unis les annonceurs sont désormais si nombreux à se servir du programmatique comme mode d’achat préféré d’espaces publicitaires en ligne pour leurs campagnes, que certains publishers, régies et ad networks monstres décident d’y mettre à disposition tout leur inventaire. C’est le cas d’YP, les pages jaunes américaines, qui vient d’annoncer la mise à disposition de tout son inventaire display desktop et mobile sur une seule et même plateforme SSP et ad exchange d’OpenX.

YP_logoOpenX_logoDavid Lebow directeur général de National Markets Group à YP affirme à MediaPost que cette décision est grandement motivée par le fait que YP souhaite servir des bannières publicitaires de la manière où le marché est en train de les acheter. « Les annonceurs nationaux sont en train de définir la tendance vers le programmatique » et une grande quantité d’agences locales sont aussi en train de tirer profit de ces nouveaux outils, dit-il.

Ce partenariat valable pour plusieurs années est déjà lancé et marque la première fois où YP propose son inventaire en mode programmatique, soit l’application mobile et le site YP, qui rassemble, chaque mois, 70 millions de visiteurs aux Etats-Unis à la recherche d’informations sur l’un des 18 millions contacts professionnels classées en  4600 catégories. YP est aussi une régie regroupant 300 éditeurs comme Yahoo !, AOL, Pandora, WhitePages etc. ce qui lui permet d’affirmer pouvoir atteindre 90%  des utilisateurs d’Internet aux Etats-Unis.

 YP_schéma

LUL